Stanislas

by 12/02/2014 0 commentaires
Bonsoir à tous, 

Ce matin, j'ai eu de la chance : premier inconnu abordé et un 'oui' direct. Ça, c'est fait !

Je vous présente Stanislas, 46 ans.

Dans la vie Stanislas est maçon et ce, depuis 20 ans, et il aime son métier : " J'ai toujours voulu faire ça, et même si c'est un métier dur je prends plaisir à aller au travail chaque matin. C'est un métier où le contact humain est primordial, tu travailles en équipe et puis sur les chantiers il y a une bonne ambiance. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " les broches : ce sont ces grandes plaques d'acier qui te permettent de couler au milieu le béton et la ferraille qui sont à l'intérieur. Uns fois le béton coulé entre ces plaques, on laisse poser jusqu'au lendemain matin et on décoffre. "

Il aime le cinéma - surtout les films d'action, les balades et les apéros en centre-ville. 

Il n'aime pas le sport - surtout depuis qu'il s'est blessé au genou il y a déjà plusieurs années, et la citrouille : " Et je déteste faire la vaisselle ! " (rires)

Le dernier truc lu/vu sur internet : " J'ai lu un article sur des femmes qui ont eu leurs bébés échangés à la naissance ; c'était il y a 20 ans. Un procès est en cours ... C'est vraiment une sale histoire ! "

Au cours de notre interview Stanislas m'a dit qu'il était d'origine martiniquaise, j'en profite pour lui demander de me parler de son île et s'il y va souvent : " C'est MAGNIFIQUE ! Il y a pas d'autre endroit plus beau pour moi. Un endroit que je te conseillerais d'aller voir là-bas ? Le sud de l'île est paradisiaque : plages & cocotiers. 
J'y retourne tous les hivers pendant 1 mois, j'ai encore toute ma famille. J'ai 5 filles et 2 petits-enfants et 2 de mes filles sont en Martinique, il me tarde d'y aller ! 
Et puis quand je serai en retraite, c'est pour moi une évidence d'y retourner ! "

Le mot de la fin : " J'ai été très content de te rencontrer, surtout que je te vois souvent à l'arrêt de la gare tôt le matin ! "

Merci Stanislas et à bientôt dans le tramway.


A.