Marcel

by 3/05/2015 0 commentaires

Bonsoir à tous,

Cette rencontre est particulière, l'inconnu du jour cela faisait des mois qu'il m'intriguait. La plupart du temps il est assis à l'arrêt en face et je n'ai jamais osé l'interpeller. Mais aujourd'hui, il est descendu alors que j'allais monter dans le tramway. J'ai décidé de ne pas monter et d'attendre de voir ce qu'il fait et s'il reste à côté de moi, je l'aborde.

Je vous présente Marcel, 63 ans.

Je suis curieux, je veux savoir pourquoi je le croise si souvent seul assis à cet arrêt de tramway : " Ah bah, je suis tout le temps en avance pour aller au travail et j'aime attendre quelques minutes à cet arrêt. Moi aussi, je te vois souvent à cet arrêt ! " (rires)

Dans la vie Marcel travaille pour l'association qui s'occupe du périscolaire à Nantes : " 23 ans que je suis animateur/surveillant dans les écoles et cars de ramassage scolaire. J'aime mon travail, c'est génial d'être au contact du corps enseignant, des enfants et des parents. Je me sens utile, les enfants viennent me parler pour régler leurs petits problèmes, je règle les conflits. (rires)
Avant ce que je faisais ? Je travaillais dans le bâtiment, plus précisément sur les ponts. Mais cela devenait difficile d'exercer ce métier qui, à l'époque était dangereux, on était équipé en permanence de gilet de sauvetage au cas où on tombait dans la Loire. Et puis le décès d'un camarade de travail qui est tombé du pont Anne de Bretagne et qui s'est noyé m'a fait prendre conscience qu'il fallait que j'arrête. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " Il faut aimer travailler au contact des enfants, et les respecter. Les parents viennent aussi souvent nous voir afin de savoir comment se comporte leur enfant et si tout se passe bien. Nous ne sommes pas que des surveillants, on a un vrai contact avec les gens. " 

Il aime jardiner et la généalogie : " Cela fait 30 ans que je remonte l'arbre généalogique de ma famille, j'ai réussi à remonter jsuqu'au XVème siècle. Et donc je suis un GAULOIS pur et dur ! J'avais / J'ai de la famille dans la France entière. C'est plus simple aujourd'hui avec internet, mais il y a quelques années ça prenait un temps fou surtout qu'il fallait aller en Mairie ou aux Archives Départementales pour faire nos recherches. " (rires)

Il n'aime pas la pluie et qu'on le dérange pendant qu'il mange : " Un aliment que je n'aime pas ? Tu sais j'ai été élevé a une époque où il n'y avait pas de gaspillage. On devait manger un point c'est tout ! " (rires)

" Es-tu heureux ?
- Oui, à la fin de l'année scolaire je serais à la retraite et ça c'est chouette. " 

Le mot de la fin : " Je dois y aller là et je te remercie de m'avoir interviewé. "

Merci