Valérie

by 1/18/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est lundi et le lundi c'est difficile ... de se lever. En règle général, je n'ai pas d'inconnus le lundi à 6h30 ... Les gens ne sont pas forcément réveillés, motivés et parfois moi aussi haha !! Mais ce matin, j'ai eu de la chance mon inconnue du jour me connaissait et accepte volontier d'être mon inconnue du jour : " Ah mais oui, je vous connais, je vous ai déjà vue sur Facebook c'est bien votre blog ! " (rires)

Je vous présente Valérie, 42 ans.

Dans la vie Valérie est sophrologue : " Mon job consiste à aider les gens, à gérer le stress via une méthode : la sophrologie. Ça consiste à gérer le comportement d'un individu sur le stress négatif qui peut être déclenché par des problèmes liés au travail, à des traumatismes physiques ou psychiques, etc. C'est très varié et je vois chaque jours toutes sortes de gens : du cadre, à la mère de famille jusqu'au sportif professionnel. J'ai longtemps travaillé pour un équipe de rugby professionnelle, pour les aider à surmonter le stress sportif dû aux différents événements, mais ça peu aussi être pour aider une personne à arrêter de fumer, aider à surmonter un stress d'un examen scolaire ou professionnel... Là où il y a du stress, la sophro aide à surmonter cela ! J'aime mon métier, c'est à la base une passion et j'en ai fait mon métier car je pratique la sophrologie depuis 25 ans et je suis à mon compte depuis 18 ans. "

Elle aime la lecture et marcher : " Mais mon travail me prends quand même beaucoup de mon temps libre, je dois bien l'avouer. Je n'ai pas de cabinet, je me déplace à domicile ça me permet de voir où ils vivent, dans quel cadre, et de mieux cerner d'où vient leur(s) souci(s). Mais j'aime aider les gens, je me sens utile donc ça ne me dérange pas le moins du monde ! " (rires)

Elle n'aime pas les gens sournois, les faux culs et la betterave.

" Une personne qui t'a marqué dans ta vie en bien ou en mal ? 
- C'est un ami de mon père qui est décédé sur le Paris-Dakar en 1992 : Gilles Lalay. Pourquoi lui ? Outre que c'était un mec super, un homme généreux et un grand sportif ; c'est surtout la personne qui m'a fait découvrir la sophrologie et qui m'a donné envie d'en faire mon métier et rien que pour ça je l'en remercie !! "

" Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
- Oui, j'ai tout ce qu'il me faut et surtout je ne suis pas stressée ! " (rires)

Le mot de la fin : " Un truc que je dis souvent aux gens que je reçois : Il faut croire en soi et ne jamais baisser la tête ! "

Merci Valérie et à une prochaine dans le tramway ... à 6h30.


A.


PS : Demain pas d'interview mais à mon avis va falloir scruter instagram, je dis ça je dis rien !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire