Joël par Enora

by 4/18/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous,

Je me présente, je suis Enora, j’ai pu prendre la place d’Allan pour vous offrir ce portrait de l’inconnu du jour. J’ai rejoint Allan avec ma meilleure amie à l’arrêt Commerce et enfin ! Je rencontrais l’Inconnu du Tramway, agréable rencontre avec une bonne discussion. Ne sachant pas comment commencer cette aventure, j’ai suivi Allan qui m’a amenée à Motte Rouge sur la Ligne 2 et c’est après plusieurs minutes quelques peu nerveuses, qu’Allan a accosté l’inconnu du jour pour que je puisse poser les questions.

C’est donc ainsi que j’ai rencontré Joël, jeune homme de 22 ans, nantais.

Je vous présente donc Joël.

Joël est très gentil, drôle et heureux de voir des gens s’intéresser à autrui. J’ai ainsi appris qu’il est Peintre en bâtiment dans les gros établissements et pavillons, il commence juste ses vacances. Mais pourquoi ce métier en particulier ?
« Dans mon métier, il y a cet impact artistique, j’ai une attirance pour le mélange des couleurs, la propreté, la décoration. J’aime beaucoup mon métier ! ».
Et donc, Que peux-tu nous apprendre sur ton métier ?
« Je dirais la Pose de toiles de verre, il y a trois étapes : mettre la colle, la pose du papier et peindre par-dessus. »

Mais avant tout, le conseil qu’il nous offre est le suivant : « Il faut aimer le métier avant de se lancer. »

Bien sûr à la suite de sa présentation, j’ai posé une question d’actualité : s’il était prêt pour cette semaine très politique ? Comme beaucoup, il se dit « pas pressé ».

A la suite de cela, j’ai appris qu’il était un homme travailleur, qui aimait bouger et donc ne pas rester chez lui ; de plus, qu'il était un passionné de football et un supporter du Real, qu’il aimait tout sauf les épinards hachés.

Joël se décrirait actuellement comme un homme heureux car il est en vie et a la santé. Comme beaucoup, il reste marqué par un proche ou un ami et de son côté c’est son ami du nom de Mitterrand qui a su le marquer de par ses valeurs, sa tranquillité, sa vie mais aussi sa façon de parler.

Quel serait son mot de fin ? Le voici : « J’ai plaisir de voir des personnes comme ça qui posent des questions aux autres, je suis heureux de partager tranquillement en attendant mon arrêt. »

Pour conclure cet article, par rapport à mon ressenti, il m’a été très agréable de voir comment Allan trouvait plaisir à tisser ces liens sociaux avec les gens. Nous avons pu le découvrir, les gens avaient ce sourire heureux, même ceux qui écoutaient notre interview !
Ma nervosité a su se ressentir lorsque je me suis retrouvée prise par le temps. Cette expérience était superbe ! Rencontrer des inconnus de cette manière (l’approche, les questions, …) m’a encore plus donné le sentiment que les gens sont plus sociables qu’on le pense et plutôt que de garder notre concentration fixée sur son téléphone, il serait encore plus intéressant et enrichissant de se parler. J’ai essayé l’approche d’Allan lorsque j’étais à l’étranger, et la réaction des personnes était aléatoire et très marrante parfois ! Je vous invite à en lire les aventures sur mon blog si ça vous tente (petite pub –rire-).


Merci encore pour cette expérience et à bientôt j’espère sur les lignes ! 

Enora

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire