Sory

by 8/29/2017 0 commentaires


Bonsoir à tous, 

C'est du côté de Rezé et plus précisemment à l'arrêt '8 mai' que j'ai abordé mon second inconnu du jour, la première ayant refusé sur ce même quai quelques minutes avant. Et il accepte tout de suite avec le sourire : " Ah oui c'est super, merci de venir me parler ! " 

Je vous présente Sory, 41 ans.

Dans la vie Sory est sans emploi : " Je suis actuellement dans l'impossibilité de travailler : j'ai des problèmes de dos, je pense que je vais avoir bientôt des infiltrations mais bon j'ai des pistes dans le nettoyage quand ça ira mieux. ", me dit-il en me montrant sa ceinture abdominale. 
" Comme je te le disais chez moi en Afrique on est très sociable, et ici ça manque de communication entre les gens, c'est dommage ! "

Je comprends rapidement que Sory n'est pas d'ici et je lui demande de m'en dire un peu plus sur son parcours : " Là j'ai obtenu une carte de séjour pour 10 ans, je suis réfugié politique et cela fait un an que je suis à Nantes : je suis arrivé le 15 décembre 2016. Mon pays d'origine c'est la Guinée-Conakry et j'ai dû partir vite car ma vie était menacée. Je n'ai rien à te cacher et je vais te raconter pourquoi j'ai dû fuir : en fait quelqu'un est allé raconter que j'étais homosexuel/bi-sexuel - ce que je ne suis pas même si je n'ai rien contre ça. Malheureusement, en Guinée dans mon village où je vivais, ce sont les chefs qui décident de vie ou de mort sur une personne, il n'y a pas de procès ou autre... La mort peut te tomber dessus n'importe quand et personne ne viendra te sauver. 
On m'a accusé d'être bi-sexuel et j'ai donc dû quitter mon pays, ma femme et mes 2 filles qui sont toujours là-bas ! C'est très dur, mais je leur envoie de l'argent dès que j'en ai un peu. J'espère pouvoir avoir accès au rapprochement familial pour qu'elles me rejoignent en France mais bon je pense que cela n'est pas pour tout de suite... Elles me manquent terriblement ! " 

Il aime le cinéma, le football - il supporte le FC Barcelone, les balades, le dialogue : " Tu sais, je pars du principe qu'avec le dialogue on arrive à guérir tous les maux de la terre ! Avec des mots tu peux aider une personne qui va se suicider, tu peux la sauver : je pense qu'avec des mots on peut tout faire ... C'est important l'amour de l'autre ! " 

Il n'aime pas l'injustice, l'infidélité, le porc : " Le mensonge ! Je n'ai jamais menti de ma vie. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Ma mama : Adja Fanta ! Pourquoi elle ? Parce que malgré la polygamie, malgré ce système du plus fort qui mange le plus faible et bien elle a réussi à tenir tête à tout ça et nous inculquer des valeurs différentes de celles qui lui étaient imposées par la société dans laquelle elle était ! C'est une battante, et je pense souvent à elle, je crois que je ne la remercierai jamais assez pour ses sacrifices. " 

Le mot de la fin ? 
" Je suis tellement content de parler avec un inconnu, d'avoir fait ta connaissance c'est vraiment super, j'espère que l'on se recroisera ! " 

Merci Sory pour tes confidences sur ton histoire personnelle, et je suis aussi ravi d'avoir croisé ton chemin ce matin !


A.