Elodie

by 9/04/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin j'ai croisé mon inconnue du jour à l'arrêt 8 mai, je suis en train d'acheter mon coupon mensuel à la machine quand une jeune femme m'aborde : " excusez-moi, vous n'auriez pas du feu ? "
Je termine ma transaction avec la machine pour un joli montant de 66€ et décide d'aller aborder cette jeune femme, bah oui il ne faut pas venir me parler sinon je te renvoie l'ascenseur haha !

Je vous présente Elodie, 22 ans.

Dans la vie Elodie est vendeuse dans une boutique qui vend du mobilier : " Cela fait un mois que je fais cela, je suis en intérim. Si ça me plait ? Plus ou moins, à la base je suis plutôt dans le domaine bancaire mais pour des raisons personnelles j'ai dû trouver un job un peu en urgence. Pourquoi en urgence ? J'ai actuellement des problèmes de logement et donc une perspective de CDI me permettra, je l'espère, de débloquer ma situation. Ce qui me plait dans ce job ? Le contact avec les clients, c'est vraiment le gros point positif, et même si ce n'est pas toujours facile et bien j'aime ça. Le domaine bancaire c'est différent, déjà je travaillais beaucoup par téléphone et il y a une pression psychologique, une pression de résultat, un stress, etc., et tout ça je ne l'ai pas du tout dans mon job actuel. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Il faut être souriant, patient, parfois faire preuve de sang froid car parfois les clients ne sont pas très sympa mais heureusement ce n'est pas la majorité. (rires)
Sinon on bosse avec un logiciel des années 1970, le logiciel MERCURE, c'est un truc horrible à prendre en main, je suis plutôt à l'aise avec l'informatique mais ce logiciel c'est une catastrophe. " (rires)

Elle aime dessiner et la musique : " Tout ce qui touche à la création ça me parle, que ce soit dans le dessin, la musique, etc, dès qu'il y a de la création ça me passionne. Ah aussi je joue de la musique oui, je fais du mastering et de la composition via des logiciels de beat-beating mais pas que, je chante aussi. Dans quel style ? Du Trap et du HipHop, j'ai une petite page Facebook où je mets quelques trucs : ici. J'aimerais en vivre, j'ai eu des groupes, on a tourné un peu dans quelques endroits mais je sais que c'est une utopie pour moi. J'ai beaucoup de rêves, j'aurais aimé être styliste, architecte, mais il faut faire beaucoup d'études et les écoles coûtent cher... La réalité me rattrape bien trop souvent, je n'ai pas eu une vie simple. " 

Elle n'aime pas le melon, l'égoïsme, l'injustice et le narcissisme : " L'injustice, car je l'ai vécue, c'est un peu l'histoire de ma vie, l'injustice ! Et le narcissisme, via les réseaux sociaux, comme les selfies... je dis ça mais j'en suis la première à en faire plein. Mais je sais que tout ça c'est une question de confiance en moi : je n'ai pas confiance en moi, je doute énormément, j'ai peur de faire confiance... mais j'en suis consciente. "

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Même si je suis très inquiète pour mon logement, oui je suis heureuse. Je suis de bonne humeur le matin : ça change ! " (rires)

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Personne ! Je ne compte que sur moi-même, je ne fie pas aux autres et je ne demande jamais d'aide... Peut-être faudrait-il que j'arrête d'être comme cela et parfois demander un coup de main aux amis ? Tout est lié à mon histoire perso j'ai peur de faire confiance et que l'on me fasse du mal, je ne baisse jamais la garde. " 

Le mot de la fin ? 
" Merci à toi de m'avoir interviewée, même si tu n'avais pas de feu ... " (rires)

Merci à toi Elodie, je te souhaite de trouver une solution rapide à tes problèmes de logements.


A.