Eric

by 12/14/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin j'ai rencontré mon inconnu du jour sur le quai du tramway à Commerce, quand je l'ai abordé il m'a tout de suite souri et a accepté sans souci de parler avec moi et de se faire photographier : " Avec plaisir j'accepte ! "

Je vous présente Eric, 40 ans.

Dans la vie Eric est technicien poseur vitrage : " Je m'occupe de réparer le pare brise d'automobile. Si j'aime mon métier ? Ça déchire carrément (rires), j'adore mon travail !  Une vocation ? Non le hasard total car à la base j'étais peintre carrossier, j'en ai eu marre de ce métier je voulais changer mais surtout, je voulais rester dans l'automobile : les voitures c'est ma passion depuis toujours. 
A un moment de ma vie j'en ai eu marre de la peinture, ça devenait de plus en plus difficile de pratiquer, les peintures évoluaient de plus en plus... On me demandait de devenir chimiste à la fin et ça ne me faisait plus rêver. Donc je suis allé voir Pole Emploi, j'ai expliqué ma situation et on m'a parlé de faire une formation de 4 mois : j'ai accepté ! Attention, c'est pas simple comme formation, il y a un diplôme à passer sans ça tu ne peux pas travailler dans mon domaine et je suis fier d'avoir réussi j'ai même eu 91/100 ! "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Quand on démonte le pare brise on utilise une machine sur pivot qui va découper de l'intérieur : easywire. Ce qu'il faut comme qualités pour faire mon métier ? Il faut être soigneux, attentif et surtout ne jamais brûler les étapes ! "

Il aime passer du temps avec ses enfants - 17 ans, 12 ans et 11 mois, la moto et les voitures bien évidemment : " Je fais partie d'un club Volkswagen, moi le passionné de GOLF 1, 2, 3 et 4 ! Et je fais de la course automobile avec la FFSA ( Fédération Française de Sport Automobile), je gère les runs de départs arrêtés et accessoirement je pilote aussi mon petit bolide de 800 cv : une Golf 1. C'est un petit bijou que j'ai monté et assemblé moi même, aidé de quelques amis. "

Il n'aime pas l'hypocrisie, les faux culs, les brocolis, les guerres : " Et démonter les pare brise de la Nissan Cube ! C'est une saloperie cette voiture, rien ne marche comme on veux ! " (rires)

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Tu sais tous les jours il y a 2 choses qui me rendent heureux : 
1 - Aller au travail
2 - Chaque soir retrouver mes enfants et passer du temps avec eux ! 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon Grand-Père : André. Pourquoi lui ? Il m'a tout appris, moi qui ai grandi sans vrai père ! Enfin j'en ai un, je ne l'ai jamais connu il a été incarcéré quand j'avais 2 ans, il a prit 25 ans, forcément ça calme. Il n'a jamais endossé le rôle de père mais il a toujours été de bon conseil avec moi, il m'a transmis ses valeurs, ses passions comme la pêche et surtout sa voiture : sa GOLF 1. Tu comprends que c'est cette voiture que j'aime le plus au Monde parce que c'est à lui, et tu comprendras aussi qu'à sa mort je n'ai pas été bien, j'ai touché le fond, le moral à 0 ... voire pire ! Il est décédé jeune, il avait encore beaucoup de choses à m'apprendre mais c'est comme ça, aujourd'hui je suis heureux et c'est grâce à lui et je l'en remercie du fond du coeur. "

Le mot de la fin ? 
" J'aime mon travail, mais j'ai peur qu'un jour on soit remplacé par des machines ... Dans l'automobile c'est la tendance de remplacer l'homme pas des robots ! J'espère ne jamais être remplacé. " 

Merci Eric et au plaisir de te recroiser dans le tramway prochainement !


A.