Josué

by 1/18/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin dans le tramway j'ai recroisé Dorian, un ancien inconnu que j'avais interviewé avec Boris (gagnant du concours et qui avait pris ma place), je suis d'abord descendu à 'Commerce' en espérant trouver l'inconnu(e) du jour mais il s'est mis à pleuvoir et donc tout le monde blotti sous les aubettes ; c'est mort pour aborder quelqu'un. J'ai donc décidé de m'arrêter à 'Place Viarme' mais j'ai passé 6 minutes seul sur le quai haha. J'ai repris un énième tramway et suis descendu à 'Beausejour' et c'est là que j'ai abordé l'inconnu du jour.

Je vous présente Josué, 24 ans.

Dans la vie Josué va commencer prochainement une formation en marketing et management : " J'aime tout ce qui touche à la mode et aux vêtements, j'ai donc décidé après pas mal de petits boulots de m'orienter dans cette voie professionnelle. En fait, je suis arrivé en France il y a 2 ans, je suis originaire du Ghana et là bas j'étais dans une filière pétrolière mais ici il n'y avait pas d'équivalent donc j'ai dû chercher autre chose. Donc en attendant de trouver ma voie je fais des petits boulots, des déménagements, des montages de meubles, etc. "

Je lui demande de me parler de sa situation ? 
" Si c'est dur d'arriver en France ? Non pas du tout, j'ai déjà pas mal voyagé dans ma vie donc la France c'est super. Le seul truc dur ici, c'est le climat ! (rires) Nous sommes venus en France avec ma famille, mes parents ont fait le choix de quitter leur pays car c'était instable et qu'il n'y avait pas d'avenir pour nous ... Ils ont fait ce choix difficile mais crucial pour nous protéger. Et puis j'attends cette formation qui va, j'en suis sur m'aider, après il ne me reste plus qu'à avoir ma carte de séjour ... Ce sont de longues démarches mais c'est comme ça, je ne m'en fais pas je sais que je vais l'avoir, ça prend juste du temps. En attendant, ça me permet de m'adapter, rencontrer des gens même si je l'avoue c'est un peu dur de se faire des amis quand tu connais personne, mais le temps et la patience sont les clés du bonheur, non ? "
Je vois les tramways qui passent et mon inconnu du jour ne monte pas dedans, je lui demande quel tramway il prend ? 
" Ah aucun. En fait, j'habite à côté et j'aime bien sortir de chez moi prendre l'air, réfléchir, marcher un peu ... J'ai besoin de penser à ce qu'il m'arrive, à mes choix, à mon avenir et surtout à ma musique ! Donc oui, il est tôt mais je dors peu alors je sors m'aérer. " 

Il aime la musique, la danse, le breakdance, toucher aux instruments de musique - piano / guitare : " Au Ghana, j'étais MC dans dans un groupe de hip hop. Comment s'appelait notre groupe ? STRIKER CREW. " 

Il n'aime pas les huîtres, les gens complexés qui ne s'acceptent pas et qui, de ce fait, jouent un rôle. 

Es-tu heureux aujourd'hui ?
" Oui, je suis en vie donc ça va mais je le serai encore plus avec un travail, un logement à moi et un peu d'argent ... Je ne demande pas à être riche mais juste vivre décemment. Je serai vraiment heureux quand ma situation sera stable ! " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon père : Jean.
Pourquoi lui ? Parce que c'est un battant, qu'il a réussi professionnellement et d'ailleurs il réussi tout ce qu'il entreprend. C'est quelqu'un de motivé : un vrai battant, je l'admire pour ça. " 

Le mot de la fin ? 
" Ça m'a fait plaisir de parler avec toi ! " 

Merci à toi Josué, je te souhaite de trouver ton équilibre rapidement et que tout s'arrange pour toi. 


A.