David

by 4/13/2018 0 commentaires


Bonsoir à tous, 

Ce matin j'ai abordé la seule personne sur le quai à Vincent Gâche et coup de chance pour moi il accepte de suite. Je lui demande où il descend : " Marcel Paul au terminus de la ligne 3 ! " Chouette, on va faire un sacré bout de chemin ensemble ! 

Je vous présente David, 30 ans.

Dans la vie David est menuisier : " Ça fait 7 ans que je suis menuiser. Si j'aime ce que je fais ? Non plus trop à vrai dire : j'en ai marre ! Marre des cadences, de bosser non-stop, d'avoir un patron ... J'aimerais faire autre chose, quelque chose de différent. J'ai déjà un projet perso sur lequel je travaille : l'agriculture responsable autour de la mangue en Ardèche. " 

Je lui demande pourquoi l'Ardèche ?
" Ma copine vit là bas et je suis tombé amoureux aussi de la région, là-bas on est vraiment à l'écoute de l'agriculture alternative, de vivre différemment, les gens sont plus ouverts, ils font moins la tronche je trouve et surtout fuir les grandes villes ... Je vais finir fou ici ! " (rires)

David me parle en détail de son projet autour de la mangue, je ne vais pas trop dévoiler ce qu'il compte faire ça ne sert à rien qu'il se fasse piquer son idée mais je lui demande pourquoi la mangue ? 
" Je suis en France depuis 12 ans suite au rapprochement familial, j'ai eu la chance de venir vivre en France, je suis de Gambie en Afrique. Et dans mon pays tout le monde cultive la mangue, tellement que les prix sont très bas ... Alors quand je vois comment ici ils vendent ça à prix d'or, j'ai envie de faire découvrir ce fruit d'une autre manière. J'ai grandi dans les champs de mangues, je sais comment ça s'importe et c'est bourré de conservateur avec des gaz dans les avions ... Le fruit est moins bon et super cher ! C'est abusé alors qu'en Afrique, les gens peinent à vivre de leurs productions. " 

Je lui demande de me parler de son arrivée en France.
" Mon arrivée en France comment ça a été ? Très difficile, la Gambie c'est un pays anglophone donc à mon arrivée en France je ne parlais pas français. Mais j'y suis arrivé, puis après j'ai eu des soucis persos qui m'ont demandé à être autonome très vite et donc à travailler tôt. J'ai donc bossé dans la restauration, le nettoyage, etc. puis on m'a proposé une formation pour être plombier mais faute de patron je me suis rabattu sur la menuiserie. 
Ce que je faisais en Gambie ? J'étais en fac de droit, je voulais devenir avocat ou juge mais ici c'était impossible ; bref, c'est comme ça. " 

Je lui demande de me parler de son métier de menuisier ? 
" Je déteste quand on pose les baies vitrées, c'est très lourd et on ne fait ça qu'à deux,  c'est extrêmement épuisant. 
Ce qu'il faut pour être un bon menuisier ? De la patience et de la minutie. " 

Il aime le sport - il pratique la boxe et le footing, faire la fête avec les copains, profiter de la vie, les balades, la nature. 

Il n'aime pas cette société dans laquelle les gens ne se parlent plus : " ils sont trop occupés dans leur petit monde d'internet avec leurs faux amis sur facebook et montrer une vie qui ne leur ressemble pas. Je n'aime pas non plus la betterave et je boycotte le MacDo et leur malbouffe pour les pauvres, parce que les riches ils vont pas dans les Fast-Food hein ! Ils vont dans des grands restaurants gastronomiques ... Je sais que quoi je parle, mon père est patron d'un MacDo ! " (rires)

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui. Pourquoi ? Parce que ma copine arrive aujourd'hui ! " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Ma copine : Sarah. Pourquoi elle ? Parce que c'est une chouette personne et que je l'aime. " 

Le mot de la fin ? 
" Il faut rester en contact les uns avec les autres, c'est comme ça que l'on vivra mieux ensemble. "


Merci David pour cette belle et longue interview, je te souhaite de tout cœur de réussir ton beau projet.


A.