Michel

by 2/20/2020 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est à l'arrêt Gare Maritime que j'ai abordé mon inconnu du jour, j'ai longtemps hésité, je retrouve mes premières sensations d'aborder un inconnu ... ça me fait bizarre, c'est drôle ! Je suis quand même toujours autant à l'aise ; c'est juste le fait de se lancer de nouveau, je suis rouillé, haha ! Bref, l'inconnu du jour accepte lui aussi tout naturellement de jouer le jeu de l'interview improvisée.

Je vous présente Michel, 27 ans.

Dans la vie Michel est en reconversion professionnelle : " C'est tout récent, depuis juillet dernier, je suis actuellement en reprise d'études en alternance dans la communication. Je suis à la fois dans une jeune start'up et à la fois en cours ! 
Ce que je faisais avant ? J'ai été 12 ans cuisinier dans de grands établissements gastro qui ont des étoiles au guide Michelin. Mais j'avais besoin de plus de perspectives, je me sentais coincé derrière mes fourneaux, si tu rajoutes à ça 70 heures par semaine, etc...Compliqué d'allier vie pro et vie privée. J'ai toujours aimé la cuisine, mais à un moment je ne pouvais plus être dans le " work hard, play hard et ce cliché, mais vrai, militaire". Donc j'ai dit stop, j'ai décidé de me réorienter et j'en suis plus que satisfait. 
Surtout que je bosse pour une start'up qui est dans le domaine du vin, donc pas très loin de mon milieu d'origine, c'est ce qui fait ma force d'ailleurs car je connais parfaitement le milieu des restaurateurs. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Je me rends compte que dans la restauration ils sont un peu à la ramasse face aux entrepreneurs branchés numériquement, et j'ai bien peur que s'ils ne s'y mettent pas rapidement ils vont être dépassés. Une qualité pour faire mon job ? La patience.Parce que le restaurateur peut parfois être compliqué à cerner. " (rires)

Mis à part son métier il aime le cinéma, cuisiner, les concerts plutôt électro/rock même s'il se dit très éclectique, et faire de la veille numérique sur son nouveau job. 

Il n'aime pas l'injustice qui, pour lui, est omniprésente dans les médias, et : " Je déteste qu'on me fasse la leçon, je ne casse les couilles de personne, chacun fait sa vie mais je déteste vraiment qu'on vienne me dire quoi faire, quoi penser, etc. " (rires)

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Depuis 6 mois, j'ai une bien meilleure vie, donc oui je suis plutôt bien ces temps-ci. "

Le mot de la fin ? 
" J'espère que ça va durer ! " 

Merci Michel, bonne continuation dans tes projets et au plaisir de se recroiser.


A.


0 commentaires:

Publier un commentaire