Joachim

by 10/23/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Alors que j'observais les gens autour de moi et me demandais qui j'allais bien pouvoir aborder, un jeune homme m'aborde pour me demander si je peux lui prêter mon téléphone afin de passer un coup de téléphone. Je lui tends mon téléphone, attends qu'il passe son appel et une fois raccroché je l'aborde a mon tour ... bah oui, il ne faut pas me demander un service sinon je t'aborde hihi !! 

Je vous présente Joachim, 22 ans.

J'ai cru comprendre lorsqu'il passait son coup de téléphone que mon inconnu du jour est dans une situation assez particulière : " Je suis à la maison d'arrêt de Nantes et je suis actuellement incarcéré, j'ai des permissions pour sortir quelques heures pour trouver du travail. J'ai fait une connerie, je me suis fait prendre et j'ai pris 8 mois ferme pour des stupéfiants. Je suis là-bas depuis juillet, si tout se passe bien je devrais sortir au bout de 5 mois et comme je te le disais je cherche du travail. " 

Je lui demande de me parler de sa situation et de sa recherche d'emploi : " J'aimerais trouver un job dans la restauration mais c'est compliqué car je donne des CV, on me demande si c'est mon numéro de téléphone et quand je leur dit que c'est le numéro de la maison d'arrêt ... ça jette un froid et ils ne rappellent pas !
Je profite de cette situation pour reprendre mes études au sein de la prison, actuellement je reprends la base le Baccalauréat Littéraire via un D.A.U. Pourquoi un BAC L ? J'ai toujours aimé écrire, c'est une passion depuis que j'ai 15/16 ans. "

Etant incarcéré, il m'en parle librement, un peu honteux mais insiste pour que je l'écrive : " Je ne suis pas fier de ce que j'ai fait, je me suis fait attraper... Et jamais je ne recommencerai ! Tu sais la prison c'est compliqué, c'est un milieu difficile, et on change régulièrement de cellule ... On ne sait jamais avec qui on va être ... Parfois ça se passe bien et parfois c'est plus compliqué ! Quand on est incarcéré, c'est un monde totalement à part ! Pourquoi avoir plongé dans le trafic ? Je ne me respectais pas, j'avais un souci avec mon identité et je n'arrivais pas à ma projeter dans l'avenir ... J'étais, tu peux le dire, un peu perdu. " 

Mon inconnu du jour aime le surf, le skateboard, voyager, rencontrer des gens : " Et avant mes conneries, on était en train de monter une asso d'événementiel avec des potes sur Nantes : ASFALT. J'aime aussi manger, faire l'amour (rires) et la musique ! " 

Il n'aime pas la soumission à l'autorité, les salsifis : " Et ce qui me révolte le système qui rejette les minorités, les SDF, ... Il n'y a plus d'entraide aujourd'hui. "

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Carrément, je suis content de discuter avec toi, je trouve que c'est une super initiative que de parler aux inconnus et j'ai hâte de pouvoir lire ce que tu vas écrire sur moi quand je sortirai à la fin du mois. " 

Une personne qui t'a marqué et qui t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon papa : Serge. Je l'appelle papa, mais ce n'est pas mon vrai père, c'est mon père de coeur. J'étais en famille d'accueil jusqu'a l'âge de 13/14 ans et je les appelais mes parents : je les aime. Malheureusement après 14 ans, on est sorti des familles d'accueil pour aller de foyers en foyers, j'ai perdu mes repères ... J'ai fait des conneries. 
Pourquoi lui ? Parce que j'ai un lien super fort avec lui, il m'a donné la foi en l'existence et je le remercie de venir me voir au parloir et ce, même si j'ai quitté son domicile il y a quelques années. " 

Le mot de la fin ? 
" Un citation que j'ai lue quelque part il n'y a pas longtemps : car si nous venons tous de la lumière, il nous appartient de faire reculer l'obscurité. "

Merci Joachim pour ta franchise, ton courage et toi aussi j'ai apprécié discuter avec toi !


A.