Conúil

by 8/26/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Avec un jour de retard, je vous présente mon inconnu d'hier ! Un garçon sympathique, souriant, transpirant (comme moi, nous avions chaud hier dans le tramway sans climatisation haha!) et irlandais !

Je vous présente Conúil, 27 ans.

Dans la vie, Conúil est professeur d'anglais : "Je suis en France depuis 1 an et j'enseigne l'anglais! Ce que je faisais avant? Et bien j'étais aussi prof, mais de littérature dans un lycée, mais en Ecosse. Pourquoi être venu en France? Ma copine est française, nous nous sommes rencontrés en Ecosse et je l'ai suivie. Ça n'a pas été simple, mon arrivée, car je ne parlais pas un mot de français et il n'y avait pas d'équivalence pour moi ici. Donc j'ai choisi le classique 'irlandais' qui est prof d'anglais. (rires)
Pourquoi prof? Ma mère est aussi professeur et c'est le seul truc que j'ai toujours voulu faire depuis tout petit, c'est une vocation."

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : "Il faut aimer lire, enseigner, aimer parler et surtout il faut de la patience! (rires)
Sinon je pourrais t'apprendre la différence, que mes élèves français ont du mal à comprendre, entre : 
                      explain me et explain to me

Explain me : ça veut dire apprends-moi un truc sur toi, ta personne, ta personnalité, etc.
Explain to me : ça veut dire apprends-moi un truc."

Il aime les BD, écrire, les balades : "And drink coffee!" (rires)

Il n'aime pas l'intolérance et il n'aime pas cette façon que les anglophones ont de tout regrouper avec un mot : "Par exemple les oranges/mandarines/clémentines et bien pour eux ce n'est qu'une seule et même chose. Alors que vous, en France, vous faites bien la distinction entre chaque fruit avec un mot différent.
Et un autre truc que je n'aime pas ici : il fait trop chaud! Le climat est trop chaud par rapport à l'Ecosse!" (rires)

Une personne qui t'a marqué dans ta vie ? 
"Un prof que j'ai eu, je ne me rappelle plus son nom, mais il était passionné par l'enseignement. Je pense qu'il m'a motivé dans mon choix car je me suis retrouvé dans sa personnalité."

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
"Oui! Je suis bien, je travaille, j'ai une copine, même si mon français n'est pas parfait il s'améliore et je suis ravi de pouvoir tenir une conversation avec toi."

Le mot de la fin ?
"Go raibh maith agat : c'est irlandais et ça veut dire MERCI."

Et bien merci à toi et j'espère te voir aux 3 ans du blog avec ta copine au Bar Ephémère : le 2 septembre à 19h.

A.


Je reviens jeudi car j'ai 3 jours de congés la semaine prochaine.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire