Nicolas

by 2/18/2019 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Parfois je galère à trouver l'inconnu du jour ... Et parfois c'est clairement plus simple ! Surtout quand ton collègue de bureau, cycliste invétéré, te demande si tu prends le bus bientôt car il se rend dans le centre ville en transports en commun. Je ne pouvais que lui sauter dessus et lui proposer, même s'il n'est pas un inconnu pour moi, de vous le présenter ... Il a quand même le privilège de travailler à mes côtés depuis 1 an et demi hahaha ! 

Je vous présente Nicolas, 33 ans.

Dans la vie Nicolas travaille dans l'informatique : " Je suis testeur technique. En quoi ça consiste ? Je teste des applications mobiles afin qu'elle soit fluides, rapides, fonctionnelles par les utilisateurs. Si ça me plait ? Carrément, trop parfois ! Je ne vois jamais le temps passer, il y a toute cette partie analyse technique qui me passionne, l'ambiance est top aussi on rigole beaucoup et j'en rêve la nuit c'est pour ça que je dis 'trop'. Et puis depuis quelques années je ne suis plus prestataire de service et c'est clairement une chance, car je n'ai pas toujours aimé les missions où j'ai travaillé. Et puis je m'estime chanceux, privilégié aujourd'hui, je fais un métier que j'aime, je gagne bien ma vie ... Je sais que ce n'est pas le cas pour tout le monde j'ai une sœur qui cherche du travail et une autre qui gagne le SMIC. Forcément, moi je n'ai pas ces soucis et je suis bien conscient du 'privilège' que j'ai, c'est d'ailleurs bien triste de se dire que je suis privilégié de faire un métier que j'aime ! Vocation ce métier ? Non pas trop, je ne savais pas quoi faire après le bac, j'aimais bien démonter des ordinateurs et jouer aux jeux vidéo, donc je me suis dit pourquoi pas l'informatique. C'est comme ça que je me suis retrouvé dans un BTS en alternance à la fois en cours et l'autre temps en tant que hotliner : je faisais du support téléphonique aux utilisateurs. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Quand je dis que je travaille dans l'informatique, les gens pensent toute suite que je répare des ordinateurs, ça me fait toujours marrer. 
En ce qui concerne mon job, les gens ne savent pas la complexité, quand ils ouvrent leur application mobile bancaire : pour qu'ils accèdent à la page de leur compte, ils ne voient pas derrière toutes les infrastructures techniques qu'elles traversent pour arriver là. C'est un ensemble de 'briques' que ça traverse, et je schématise en disant : si ça traverse 20 éléments techniques = 20 briques = 20 ordinateurs. 
Ce qu'il faut comme qualités pour faire mon job ? De la curiosité, de la pugnacité et aimer le contact humain. " 

Mis à part son métier Nicolas aime passer du temps avec ses enfants - il aime leur apprendre des choses, faire du vélo car il n'a pas de voiture, même si ce n'est pas souvent qu'il le prend il aime le bus et le jardinage : " Je travaille dans un domaine où tout doit aller plus vite, tout le temps, tout de suite ... Alors que le jardinage c'est l'inverse, tu plantes une graine et parfois il faut attendre 15 jours, 3 semaines ... Ça fait du bien de prendre le temps de faire les choses ! " 

Il n'aime pas la malhonnêteté, l'avidité, la société de consommation et la surconsommation à tout prix : " Cette reconnaissance par le bien que l'on possède m'insupporte ! "

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui, j'ai tout ce qu'il faut : une femme et des enfants, une maison, un boulot ... Je n'ai besoin de rien d'autre pour être heureux. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Ma femme : Martine.
- Pourquoi elle ? 
- Je n'ai jamais été écolo, enfin je n'ai pas grandi dans un environnement où on trouvait du militantisme écologique. Sans elle, je ne pense pas que je serai l'Homme que je suis aujourd'hui ... Je n'aurai pas cette fibre écolo, soucieux de l'environnement et je l'en remercie. J'espère qu'un jour je pourrai transmettre aux autres ce qu'elle m'a appris et ce dont elle m'a fait prendre conscience. " 

Le mot de la fin ?
" Il ne faut jamais baisser les bras, toujours y croire car rien n'est impossible. " 

Merci Nicolas et à demain au bureau ... Je pense que tu as le droit de ramener les croissants.


A.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire