Thomas

by 2/01/2019 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est sur le chemin du retour, pile à l'arrêt de bus en sortant du boulot que j'aperçois un jeune homme tout seul ... Je décide de l'aborder et pour faciliter la chose il connait le projet de nom : il accepte !

Je vous présente Thomas, 31 ans.

Dans la vie Thomas est coordinateur en essais cliniques : " En quoi cela consiste ? Je travaille pour une entreprise qui conçoit des logiciels pour les essais cliniques et pour faire simple, j'assiste les utilisateurs. Si ça me plait ? Oui, c'est très intéressant, c'est un milieu comme tu l'imagines sûrement qui est très réglementé, très normé. Vocation ? Oulala non pas vraiment ... A la base j'ai fait une école d'ingénieur sans vraiment savoir dans quel domaine je souhaiterais travailler, mais le seul truc que je savais c'est que je voulais partir travailler à l'étranger. J'ai donc trouvé un contrat V.I.E de 2 ans dans une entreprise française en Afrique du Sud puis au bout d'un an il m'ont muté à Londres pour la dernière année .. En fait j'y suis resté 3 ans. Puis au bout d'un moment ma copine, qui m'avait rejoint à Londres, souhaitait revenir en France. Je n'avais pas encore envie de rentrer alors on a fait un marché ensemble ... Un dernier grand voyage et on rentre ! C'est comme ça que nous sommes partis faire  le Tour du Monde : 7 mois d'aventures, de rencontres, etc. C'était top ! " 

Avant de lui demander de m'apprendre un truc sur son métier, je lui demande de me parler de ce tour du Monde : " C'est bateau de dire ça mais ça a changé ma vie ! Ma vision des choses, mon rapport à l'écologie et à cette belle planète. Quels pays on a visités ? On est retourné en Afrique du Sud, Réunion, 3 mois en Asie, Nouvelle Zélande, Polynésie et la Californie. 
- Pourquoi ce tour du Monde ? Tu te lèves un matin et tu te dis on part ? Explique moi.
-  Tu sais j'ai grandi à la Réunion, et avec mes parents on a pas mal voyagé ... A 15 ans j'allais au Viet-Nam par exemple ... Ce sont des voyages qui, à cet âge, te marquent profondément ... Et j'ai gardé en moi cet attrait pour les voyages et les rencontres. D'ailleurs mon souhait de partir travailler à l'étranger vient de là ! " 

" Et donc, maintenant apprends-moi un truc sur ton métier ? 
- Ce qui m'a le plus marqué quand j'ai commencé ce job c'est, comme je te le disais au début de l'interview, le côté très normé/procédurier ... On ne rigole pas avec la santé ! Et tout ce que je fais doit être écrit, noté, répertorié ... Au cas où il y aurait un disfonctionnement il faut que l'on puisse comprendre d'où vient le problème. 
Ce qu'il faut comme qualités pour faire mon métier ? Avoir de l'organisation et de façon plus générale : savoir prendre du recul. " 

Mis à part tout ça mon inconnu du jour aime cuisiner, faire de la photo quand il a le temps, passer du temps avec sa copine : " Et j'aime les moments avec les potes à boire une bière ! " 

Il n'aime pas la coriandre, l'injustice, les inégalités : " Et cette situation actuelle qui à la fois semble inévitable et face à laquelle je ne souhaite pas baisser les bras : la planète, l'écologie, le réchauffement climatique. Je dois bien t'avouer que j'ai du mal à être positif quand je vois ce qu'il se passe, que les gens ne rentrent pas dans une vraie réflexion, dans un vrai changement des comportements ! franchement ça me préoccupe vraiment ... Je ne sais pas comment faire pour aider un peu, je fais comme tout le monde j'essaye d'avoir des petits gestes du quotidien mais j'ai l'impression 'aujourd'hui' que ça ne suffira pas à sauver la planète. J'aimerais avoir  un vrai impact, et ça me pèse profondément ! " 

Une personne qui t'a marqué et t'influence encore aujourd'hui ? 
" Pierre Rabhi, pourquoi lui ? J'admire son discours positif et sa sagesse ! " 

Le mot de la fin ? 
" Le kiff vaincra ! " 

Merci Thomas, bon weekend et au plaisir de se recroiser dans le bus !


A.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire