Thomas

by 2/26/2019 1 commentaires

Bonsoir à tous, 

Me revoilà après une bonne semaine de non-interview et je dois dire que ça fait du bien ... Je n'arrête pas encore le projet mais je dois bien admettre que je traîne un peu la patte ces derniers temps. Bref, ce matin j'étais grave motivé et je suis même allé sur la ligne dans le sens opposé du boulot pour trouver l'inconnu du jour.

Je vous présente Thomas, 34 ans.

Dans la vie Thomas est plombier : " 6 ans que je fais ce métier. Si j'aime ce que je fais ? Disons que je ne vois pas les journées passer, c'est que c'est bon signe quand c'est comme ça tu ne crois pas ? (rires)
- Plombier c'est une vocation ?
- A la base, j'étais dans la vente, rien à voir  ! et ça, clairement ça n'était pas une vocation ... Je me suis retrouvé là comme ça. Et à un moment je ne me voyais pas faire ça toute ma vie : ça paye mal, niveau débouché ou évolution de carrière c'est clairement peu motivant ... C'est comme ça que j'ai repensé à quand j'étais plus jeune et cette expérience que j'avais vécue dans le bâtiment. Et c'est comme ça, en pleine réflexion sur mon avenir professionnel que j'ai repris une formation dans le bâtiment pour devenir plombier. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Aujourd'hui, plombier, c'est moins compliqué qu'à une époque car maintenant ça s'apparente beaucoup plus à du montage de LEGO car tout est en plastique ou presque. Tous les bâtiments neufs, la plomberie c'est plastique direct ... Donc on assemble, on colle ... C'est ça plombier aujourd'hui. 
Ce qu'il faut comme qualités pour faire mon métier ? Etre logique, organisé, être assidu et ponctuel. " 

Mis à part son métier il aime aller au cinéma, les sorties dans le centre ville, passer du temps avec ses potes et se faire aussi des restos. "

Il n'aime pas l'intolérance : " C'est le plus compliqué dans mon métier aujourd'hui : les préjugés sur les chantiers. L'ambiance sur les chantiers ça va, mais ce sont les idées et les préjugés le plus difficile, pour moi, à supporter. 
- C'est à dire ? 
- Le racisme, l'homophobie ... Franchement, parfois il faut garder son sang-froid quand tu entends certaines personnes parler et les idées véhiculées. "

Es-tu heureux aujourd'hui et pourquoi ? 
" Oui, ça va je ne suis pas à plaindre. J'ai une bonne situation, je gagne pas trop mal ma vie et j'ai un appartement ... Il y a pire je pense. "

Le mot de la fin ? 
" Sourire à la vie ! " 

Merci Thomas et à bientôt peut-être dans le tramway.


A.

1 commentaire:

  1. Charmant Thomas ! Et bon courage pour lutter contre tous ces clichés...
    Merci Allan d'avoir repris du service .. C'est toujours un plaisir de découvrir des inconnus et leurs parcours...

    RépondreSupprimer