Frantz

by 8/18/2015 0 commentaires
Bonsoir à tous, 

Ce matin j'ai croisé l'inconnu du jour à l'arrêt 'GARE SNCF'.

Je vous présente Frantz, 27 ans.

Dans la vie Frantz : " Je suis éducateur spécialisé auprès d'adolescents autistes. J'adore mon job même si c'est éprouvant moralement et physiquement. Pourquoi physiquement ? Et bien ça fait 9 mois que j'y bosse et j'ai déjà eu des périodes d'arrêt à cause de coups que j'ai pris au travail. Ils ne le font pas exprès, mais ça peu faire mal ! (rires) Mon travail consiste a mettre en place des activités pour les amener petit à petit vers un peu d'autonomie. J'aime dans ce métier le travail en équipe et surtout travailler au près d'un public qui n'a rien demandé. Car c'est vrai l'autisme ils ne l'ont pas choisit, et avec les collègues on essai de les aider, c'est un challenge au quotidien ! " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " On ne fait pas ce job pour l'argent, c'est difficile et peu reconnu. Et je dirais même plus, on forme des gens qui n'aurons de toute façon pas beaucoup de moyens pour les cacher un public de la société, comme si la différence était aujourd'hui une maladie contagieuse. J'assume mes propos en te disant que dans notre société 'la différence' gêne ! "

Il aime sa copine, sa soeur, sa mère et ses copains qui l'hébergent (Oui, il fallait que je mette ça dans l'interview pour éviter qu'il se fasse charrier par tout le monde, haha !). Il aime surtout faire du bénévolat : " Je suis secouriste à la croix rouge depuis 10 ans, à la base c'était pour passer mon AFPS et puis l'ambiance m'a plu et donc j'y suis resté. J'aime profondément les valeurs associatives surtout quand c'est dans le but d'aider les gens ! "

Il n'aime pas la chaleur, les endives - cuites ou crues peu importe : " Et comme je te disais tout à l'heure, le regard que les gens portent sur la différence que ce soit une personne handicapé, un SDF, un jeune autiste, etc ... ça m'énerve ! "

" Es-tu heureux aujourd'hui ? 
- Oui ! J'arrive de Paris pour passer quelques jours à Nantes c'est cool. Et puis tout ce qui va autour : famille/copine/potes/etc ... Je pense avoir trouvé mon équilibre. "

Le mot de la fin : " Merci ! "

Merci Frantz pour cette interview et profite de la vie nantaise pendant ces quelques jours.


A.