Myriam

by 8/13/2014 0 commentaires
Bonsoir à tous, 

On approche de la trêve estivale à grands pas et c'est plus motivé que jamais que je pars de chez moi. Je n'ai pas envie de finir la semaine sur des échecs... alors attendre 16 minutes le prochain tramway, je me dis que ça va me laisser un peu de temps pour trouver l'inconnu du jour. J'aperçois sur le quai d'en face une femme seule ; elle à l'air aussi fatigué que moi si ce n'est plus, il est quand même 6h20 du matin et ce sera elle l'inconnue du jour !

Je vous présente Myriam, 43 ans.

Dans la vie Myriam est chargée des relations clients - son job consiste à répondre aux clients qui téléphonent : " En gros je réponds au téléphone à des personnes en panique qui ont des soucis avec leur électricité ! " (rires)
Elle aime son travail mais elle m'avoue à demi-mot : " C'est sympa d'aider les gens, mais c'est fatigant et stressant, je suis sur une plateforme téléphonique. Il faut être mentalement forte, extrêmement disponible et à l'écoute des gens! "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " J'espère que beaucoup de clients liront ça ! Donc quand il y a plus de courant, il faut vérifier avant d'appeler que le disjoncteur est bien enclenché. La plupart des gens ne le font pas, résultat, c'est du temps et de l'énergie gaspillés, surtout quand tu as des gens stressés, énervés au téléphone. " (rires)

Elle aime la peinture : " Je suis peintre fresquiste, je peins surtout des trompe-l’œil. J'ai suivi une formation dans une école spécialisée et, la vie faisant, ne trouvant pas de travail dans ce domaine, il a fallut trouver un travail pour se nourrir et payer les factures, c'est comme ça, surtout quand tu es une femme seule ça n'aide pas.
La peinture c'est mon exutoire, je peins le plus souvent possible j'adore ça, j'ai découvert la peinture à l'âge de 20 ans. "

Elle n'aime pas les gens qui hurlent, la fumée de cigarette, les incivilités, le manque de respect et le chou vert : " Est-ce qu'il y a un style de peinture que je n'aime pas ? Hmmmmmm, je dirais l'abstrait. "

Le mot de la fin : " Bonne journée ! "

Merci Myriam et bonne journée à toi aussi.


A.