Laurette

by 2/24/2015 0 commentaires
Bonsoir à tous,

C'est à l'arrêt 'île de Nantes' que j'ai rencontré mon inconnue du jour.

Je vous présente Laurette, 54 ans.

Dans la vie Laurette travaille à la mairie de Nantes en tant qu'agent de développement dans une maison de quartier : " Je m'occupe d'accompagner des habitants et des associations autour de projets sur les quartiers 'Clos Toreau', 'Saint Jacques' et Pirmil. J'adore mon travail, je prends plaisir à y aller chaque jour. Humainement c'est un travail très riche et varié ! Mais je n'ai pas fait que ça dans ma vie, j'ai aussi été greffière de justice, institutrice en maternelle, travaillé pour une compagnie aérienne au Cameroun et j'ai fini par poser mes valises à Nantes en 1990. J'y ai passé des concours, et voilà, j'ai d'abord commencé ma carrière aux ressources humaines. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " Mutualiser les ressources associatives ou décloisonner les ressources associatives : c'est chercher au travers des associations des ressources humaines, matérielles, etc ... et mettre les associations en relation pour un même projet. Pour résumer grossièrement, on met en lien des associations qui ont des moyens différents afin que des projets puissent voir le jour.
C'est aussi un métier dans lequel je me sens utile, où je sens l'utilité d'un service public de proximité parce que l'on est chaque jour au contact des habitants. Nous sommes là pour accompagner et non servir les habitants/associations, il faut le rappeler aussi. " (rires)

Elle aime les voyages - son prochain voyage sera Lisbonne, la moto en tant que passagère et faire la fête : " J'ai eu une moto quand j'étais jeune mais maintenant je suis S.D.S (Sac De Sable, c'est comme ça qu'on appelle les passagers) . "

Elle n'aime pas les pannes informatiques au travail, les embouteillages, prendre sa voiture, le céleri : " Je n'aime pas aussi que les gens aient de la haine envers les autres. "

"Es-tu heureuse aujourd'hui ?
- Oui !! Le soleil, discuter avec toi alors que c'était pas prévu, le fait de savoir que je vais bientôt être grand-mère, ... toutes ces choses me rendent heureuse. "

Le mot de la fin : " J'aime la vie parce que j'aime les gens ! "

Merci Laurette et bonnes vacances à Lisbonne alors.


A.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire