Luna

by 4/07/2017 0 commentaires


Bonsoir à tous,

Après les multiples refus à l’arrêt Neustrie en début de semaine, je voulais absolument briser la malédiction, j’ai donc décidé de retourner à cet arrêt. Et il ne m’aura pas fallu longtemps pour aborder ma première inconnue, une jeune fille à qui, je dois bien l’avouer, j’ai dû faire en peur en lui disant que j’étais photographe. Bref, ça l’amuse quand même, et elle accepte.

Je vous présente Luna, 15 ans.

Dans la vie Luna est au collège : « Je suis en 3ème générale. Si ça se passe bien ? Oui ça peut aller, mais j'avoue que ce n’est pas mon truc, les études trop scolaires. En ce moment je suis en pleine rédaction de lettres de motivation pour ‘essayer’ de trouver un patron pour réaliser un cursus esthétique en apprentissage.
Si ça ne fonctionne pas je m’orienterai vers un BAC PRO, mais toujours dans l’esthétique. Pourquoi l’esthétisme ? Je ne sais pas, c’est sûrement du à ma mère qui m’a fait découvrir le maquillage, le parfum, etc. Et je dois bien avouer que ça m’a tout de suite plu. (rires)
D’un autre côté, j’aurais aimé devenir éducatrice canin, mais comme il n’y a pas d’école proche ici, je devrais aller en internat et ça, je n’ai pas trop envie. »

Je lui demande de m’apprendre un truc sur ses études ?
« Là je vais en cours, et aujourd’hui j’ai physique/chimie - matière que je déteste, soit dit en passant ! (rires) Après j’ai mathématiques, matière que je déteste aussi ! (rires) Et cet aprèm, j’ai espagnol : cette matière, j’adore. Et je termine ma journée par un cours d’histoire où on étudie en ce moment la Seconde Guerre Mondiale. »

Elle aime le cinéma – son dernier film : King Kong - les sorties avec les copains, l’équitation : « Et j’aime passer du temps avec mes cousins que je vois peu. »

Elle n’aime pas l’aubergine : « Et je déteste quand ma mère me demande d’aider mon petit frère à faire ses devoirs… c’est looooooooooooooooooooong ! » (rires)

Es-tu heureuse aujourd’hui ?
« Maintenant oui ! Parce que ça n’a pas été simple en 6ème et 5ème j’avais peu d’amis et ce n’est pas évident cette période. Mais parler avec ma maman et une amie qui s’appelle Witchina, m’a aidée à passer cette étape pas évidente. »

Une personne qui t’a marquée ou t’influence encore aujourd’hui ?
« Sans hésitation ma mère : Manuela. Pourquoi ? Et bien parce que c’est important, une mère. Elle me transmet ses valeurs, elle m’écoute. C’est ma confidente, ma mère : je lui dit tout. C’est différent d’avec mon père, on parle aussi mais ce n’est pas ma mère. » (rires)

Le mot de la fin ?
« Pâtes ! C’est le premier truc qui me passe par la tête, et puis c’est bon les pâtes. » (rires)

Merci à toi Luna d’avoir joué le jeu de l’interview et peut-être à une prochaine dans le tramway ? Bon weekend à tous et je reviens lundi pour, je l’espère, un nouvel inconnu du tramway.




A.