Emily

by 5/24/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est sur le chemin du retour que j'ai rencontré l'inconnue du jour, ce matin il m'aura fallu 3 refus pour baisser les bras ! Au terminus Marcel Paul, j'ai décidé de rentrer dans la rame et m'assoeir en face de la première personne que j'apercevrais. Je m'assieds en face d'une jeune femme, je l'aborde : elle accepte !
" Tu n'as pas fait une exposition il y a quelques temps ? Je sais que j'ai vu un truc dans le genre, c'était toi ? Cool ! " 

Je vous présente Emily, 29 ans.

Dans la vie Emily est professeur des écoles : " Je suis institutrice depuis septembre, c'est mon premier poste. Je m'occupe pour cette première année d'une classe de CM2 mais je peux, en tant que professeur des écoles, avoir des classes de maternelle jusqu'à fin d'élémentaire. Si ça me plait ? Oui, mais c'est difficile ! Une première année ce n'est jamais simple pour tout nouveau professeur, on doit bien comprendre les programmes pour bien les enseigner et puis CM2 c'est pas simple mais c'est extrêmement enrichissant. Moi ce que j'aimerais faire, c'est enseigner en maternelle mais faute de place pour le moment j'enseigne en élémentaire. Mais c'est aussi super intéressant, notamment quelque chose j'aime particulièrement c'est l'enseignement moral et civique : c'est un temps de débat entre les élèves. Malheureusement faute de temps, à cause du programme scolaire, et bien je n'ai pas le temps d'en faire souvent. 
Ce temps de débat est pour moi bien plus important que leur inculquer les préfixes et les suffixes, ou encore pire : Les polyèdres. Ca t'a servi, ça ? 
- Franchement, c'est quoi les polyèdres ? Non, je ne m'en souviens pas du tout ! (rires)
- C'est vrai, voir des gamins galérer sur des matières qui, selon moi, ne leur serviront pas plus tard, j'ai encore un peu de mal ... Mais bon c'est comme ça ! Mon Dieu, on va me prendre pour une mauvaise prof ! " (rires)

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Ce qui m'a surprise cette année c'est que le programme est tellement lourd, qu'il est difficile de gérer les choses du quotidien comme les conflits entre 2 camarades, les réorganisations de la classe si elle est agitée, etc. Bref, on a peu de temps pour l'imprévu alors que la vie est faite d'imprévue ... Ce n'est pas simple ! 
Ce qu'il faut pour une bonne prof des écoles ? Hmmmm ... Je dirais de l'organisation, accepter l'imperfection, savoir prendre du recul, être ouverte d'esprit, savoir s'autoriser des touches d'humour et bien sur être à l'écoute des enfants. "

Une vocation ce métier ? 
" Non, j'ai su tôt que je voulais être instit' mais pas depuis toute petite. Tu sais avant d'être prof j'ai été assistante en communication mais faute de trouver un travail dans la communication, j'ai été vendeuse en boulangerie, puis animatrice pour finir photographe au Puy du Fou. Tu connais le Puy du fou, non ? Et bien j'étais dans la cité médiévale et j'étais une gueuse qui proposait de prendre en photos les gens et de les déguiser, c'était très drôle ! " (rires)

Mis à part son métier, Emily aime papoter, faire de la photo, la nature et danser, même si elle m'avoue ne plus le faire souvent ces temps-ci. 

Elle n'aime pas les cons, les gens sans-gêne, le non-respect, le sexisme et elle n'aime pas la viande car elle est végétarienne. 

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Oui. Pourquoi ? Je vais voir des amis, après je vais aider une autre amie pour son concours et j'ai passé un agréable moment en ta compagnie : tout va bien ! " (rires)

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mes parents : Claudine et Gérald. 
- Pourquoi eux ? 
- Parce qu'ils ont tout fait pour me rendre heureuse ... Et qu'ils ont réussi ! " 

Le mot de la fin ? 
" Merci c'était très sympa ce moment, surtout que c'était vraiment un hasard car je ne prends jamais le tramway. " 

Merci Emily et bonne continuation pour tes prochaines années, en espérant que tu puisse t'occuper d'une classe de maternelle rapidement.


A.