Mathieu

by 11/07/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Et oui, vous ne rêvez pas j'ai bien brisé la malédiction qui s’abattait sur moi depuis quelques jours. Je veux, bien sûr, parler des dizaines de refus que j'essuyais par jour, car oui, mesdames et messieurs, j'ai trouvé mon inconnu du jour à la première tentative ! 

Je vous présente Mathieu, 32 ans.

Dans la vie Mathieu est en reconversion professionnelle : " Je suis actuellement une formation dans le but de travailler dans l'administration des entreprises et je souhaite par le biais de cette formation obtenir un statut de cadre qui me permettra d'exercer un emploi dans les ressources humaines, la compta-gestion, les directions d'entreprises, etc. C'est une formation assez générale, ce qui me permettra de choisir vraiment quel poste je souhaite occuper. 
Ce que je faisais avant cette formation ? J'ai fait un Master 2 Environnement à La Rochelle et c'est au cours de mes études à l'université que j'ai découvert pas mal d'activités nautiques comme la voile, etc. Forcément en faisant mes études dans une ville où il y a la mer ça suscite un intérêt pour l'océan. Et c'est comme ça que j'ai, après mon Master 2, suivi une formation dans la marine marchande pour devenir marin professionnel. Et à la suite de ça j'ai trouvé un job en tant que marin sur le Bélem, une superbe expérience de 4 ans mais pour avoir une vie un peu plus stable et réussir à me projeter professionnellement j'ai décidé de me ré-orienter. "

Je crois que c'est mon premier marin que j'interview, surtout un marin du Bélem, je lui demande de me parler de ses 4 années sur ce voilier mythique ? 
" Une vie de marin c'est une vie en proximité avec ses collègues pendant 2 mois dans peu d'espace, c'est travailler tous les jours, et ce pendant au moins 10 heures. C'est fatiguant parfois, dur parfois, plaisant parfois et riche humainement ... voire trop. Quand je dis 'trop' c'est parce que, comme je te le disais à l'instant, on vit ensemble tout le temps et que si ça se passe mal avec un de tes collègues la journée tu ne rentres pas chez toi le soir décompresser en te disant ça ira mieux demain ... Donc les relations sont démultipliées, les histoires aussi ! (rires)  Et puis là ce sont des côtés du boulot qui m'agaçaient mais il y a tellement de belles choses à voir en tant que marin sur le Bélem : le bateau est magnifique, tu es tout le temps en mer, tu vois des paysages magnifiques et rien que pour ça je suis super content de l'avoir fait. " 

Mon inconnu du jour aime la plongée sous-marine, enseigner la guitare - il est prof amateur, la lecture : " Et ma femme, je me suis marié il y a 2 mois. " (rires)

Il n'aime pas l'individualisme, les injustices - il me dira qu'il faut d'ailleurs continuer de se battre pour qu'il y en ait de moins en moins et la viande : " Je ne suis pas vegan, j'ai juste choisi de ne plus manger de viande parce que j'estime que la condition animale dans laquelle notre société consomme de la viande n'est pas acceptable ... quand tu vois les élevages de masses avec des animaux dans des cages entassés les uns sur les autres ... je ne souhaite pas participer à cela. C'est un choix éthique ! " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui.
- Pourquoi es-tu heureux alors ? 
- J'ai une vie assez agréable : intellectuellement je suis satisfait, émotionnellement je suis comblé, j'ai des amis chers et l'idée de ta démarche est agréable. " 

Je lui ai posé la question si une personne l'avait marqué ou influencé mais il y en avait trop à citer, choisir était compliqué pour mon inconnu du jour.

Le mot de la fin ? 
" Dans un monde où les gens se parlent de moins en moins, je trouve ta démarche plus qu'intéressante et je trouve ça chouette. "


Merci Mathieu au plaisir de te recroiser dans le tramway un de ces jours.


A.