Aurore

by 10/26/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Je suis sincèrement désolé d'avoir une journée de retard pour mon inconnue interviewée hier, en général je publie le soir même, mais je n'ai pas réussi à trouver le temps d'écrire dans mon emploi du temps hier. Bref, c'est hier à l'arrêt de tramway que j'ai rencontré mon inconnue ... Comme d’habitude la première réaction est toujours la même : méfiance. Mais après lui avoir expliqué le projet elle s'est laissée tenter par l'expérience.

Je vous présente Aurore, Aurore n'a pas d'âge d'ailleurs : " ça ne se fait pas de demander l'âge d'une femme, non mais oh ! " (rires)

Aurore dans la vie est entre 2 emplois : " Actuellement je suis Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) mais là je suis en train de changer de voie professionnelle pour un poste qui n'a rien à voir, dans le tertiaire : secrétariat. Pourquoi ce changement ? J'aime changer de boulot tous les 2-3 ans, et AVS j'aurais pu faire ça plus longtemps mais ça ne paie pas ! J'ai deux enfants à nourrir, je ne peux pas me permettre ce genre de salaire. 
Ce que j'ai fait comme job avant d'être AVS ? Oulala pas mal de choses ! J'ai bossé à la Semitan, après j'ai été en congé parental, j'ai bossé sur des plateformes téléphoniques de Help Desk., etc. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier d'Auxiliaire de Vie Scolaire : 
" L'humilité ! Dans mon histoire j'ai été confrontée au handicap sous différentes formes et ça me semblait naturel d'exercer, à un moment de ma vie, ce métier magnifique. Ce n'est pas un métier tout rose, parfois c'est dur, pas physiquement mais moralement ... Et quand je parle d'humilité c'est parce que je relativise beaucoup plus sur la vie grâce à cette experience professionnelle. 
Ce qu'il faut comme qualité, mis à par l'humilité, pour faire ce job ? De la patience, de l'écoute et avoir le sourire. "

Outre son métier, elle aime la danse - classique, modern-jazz - écouter de la musique, lire : " Et le foot ! J'adore le foot je supporte le FC Nantes, Marseille et surtout l'équipe de France. Oui je sais c'est rare pour une femme d'être fan de foot, je vais de temps en temps à la Beaujoire sinon je regarde, quand c'est à la télévision sur des chaines non payantes. 
- D'où te vient cette passion pour le foot ? 
- Je pense un peu de mon père, et surtout France 98 quoi ! " (rires)

Elle n'aime pas les épinards, l'injustice, l'intolérance et les mathématiques.

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Oui ! Il y a du soleil, je vais voir mes enfants en rentrant, je change bientôt de boulot et grâce à ça je vais mieux gagner ma vie et donc j'espère pouvoir voyager ! " 

Le mot de la fin ? 
" Enchantée par cette rencontre, tu as su me rassurer car d'habitude je suis plutôt sauvage ! " (rires)

Merci Aurore, j'espère que nous nous recroiserons dans le tramway et encore désolé pour la journée de retard pour retranscrire cette belle interview.


A.