Max

by 10/12/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin j'étais à la bourre, j'ai loupé mon bus et suis allé au tramway à pied (10 minutes de marche). J'aperçois le tramway sur le quai, je cours et m'assieds au pif dedans ... limite un peu essoufflé ! (rires) Je me demande si je vais trouver facilement l'inconnu du jour, j'observe la rame de tramway et je vois à ma gauche un jeune homme : je l'aborde !

Je vous présente Max, 26 ans.

Dans la vie Max est en reprise d'études : " Je suis dans la vente de jeux de société, en alternance : à la fac de Cholet et en stage dans une boutique à Nantes. D'ailleurs, je descends à Pirmil pour prendre un covoiturage ! Ce que je faisais avant ? Pendant 4 ans j'étais cuisinier dans pas mal de villes : Avignon ma ville d'origine, Lille, Lyon et Berlin dernièrement. "

Max m'explique avoir commencé il y a 15 jours son stage, je lui demande pourquoi les jeux de société ? 
" C'est une passion, j'adore ça. Je trouve que entre les passionnés de jeux de société il n'y a pas de barrière sociale car c'est fait pour rassembler les gens. Après, dans certains jeux il y a de la compétition mais ça reste du plaisir, donc on rencontre pas mal de gens ... Ca créé du lien social en fin de compte. 
Et puis ce qui m'a marqué pendant mon stage dans la boutique c'est qu'on passe énormément de temps à écouter les clients afin de mieux cibler leurs attentes. Un jeu de société ça peut vite coûter cher et donc il ne faut pas se tromper dans ce que l'on va conseiller.
Ce qu'il faut pour être un bon vendeur de jeux de sociétés ? De l'écouter, aimer conseiller et connaitre les jeux. " 

Il aime cuisiner, jouer : " Et Berlin ! Cette ville est dingue, les gens sont ouverts, c'est une capitale mais il y a de l'espace, on fait la fête pour pas cher et c'est cosmoplite. Franchement je suis amoureux de cette ville, j'y retourne régulièrement. " 

Il n'aime pas la politique, les médias et les différentes affaires dont on entend parler : " Ca m'énerve tous ces politiques, je n'y crois plus ! " 

Le mot de la fin ? 
" Beau projet, c'était marrant de se faire interviewer dans le tram. "

Merci Max et au plaisir de te recroiser un de ces matins dans le tramway.


A.