Guillaume

by 10/17/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous,

C'est dans le tramway au terminus que j'ai abordé le seul inconnu présent dans la rame. Un peu sceptique pour la photo au premier abord, il se laisse convaincre assez facilement par le projet.

Je vous présente Guillaume, 27 ans.

Dans la vie Guillaume est à la recherche d'un emploi : " Je cherche dans le social, la médiation, l'animation, etc. C'est tout récent cette recherche d'emploi donc je n'en suis qu'au prémices des recherches, je ne m'inquiète pas. Ce que je faisais avant ? Des petits boulots qui ont du sens, comme aide à domicile par exemple, mais j'ai aussi travaillé en tant que bénévole dans des associations, et je suis aussi un militant à la ligue des droits de l'Homme. J'ai aussi réalisé un voyage documentaire dans le but de promouvoir le vivre ensemble et les différentes cultures : je suis curieux de tout et me nourris de la diversité. Je ne fais jamais la même chose longtemps, j'ai plusieurs activités et j'alterne en fonction de mes envies : pas de barrière, j'aime cette idée de liberté. " 

Je ne lui demande pas de m'apprendre un truc sur son métier, vu qu'il cherche un emploi mais je lui demande de me parler de cette vocation pour le social.
" L'Homme me fascine, il est tellement complexe et j'essaie d'aider au maximum ... Un besoin de se sentir utile ? Oui, sûrement. La resolution de conflits, l'écoute, la compréhension de problèmes, .... Tout ça me rend curieux et passionné d'être auprès des gens, j'essaie de comprendre.
Mon parcours scolaire ? Un bac éco, une licence en psychologie, un Master en patrimoine et politique culturelle et un Master de psychologie. 
Ce qu'il faut comme qualités pour travailler dans le social ? Etre passionné, savoir se remettre en question et ne pas être dans le jugement. "

Mon inconnu du jour, sur son temps libre, aime faire du vélo - il m'avouera prendre très rarement le tramway car il ne se déplace qu'à vélo : c'est un pur hasard de se rencontrer - le chant, la lecture, le cinéma, l'artisanat : " Et j'aime aller marcher dans les rivières pieds nus, d'ailleurs j'aimerais être pieds nus tout le temps mais malheureusement ce n'est pas possible ! 
- Les chaussures c'est compliqué pour toi ? 
- Ah oui carrément ! j'ai un rapport particulier avec les chaussures. " (rires)

Il n'aime pas les laissés pour compte, l'incompréhension, la pauvreté extrême, la pollution, le capitalisme : " J'aime l'harmonie en général et le capitalisme détruit cette harmonie. " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui. Pourquoi ? Je sors d'une séance d'ostéo, et je sens que va règler mes problèmes de dos ... Même si je suis un peu cassé là ! " (rires)

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Ma grand-mère : Yvonne. 
Une des personnes qui m'a aidé, elle m'a tout de suite compris et a su qui j'étais très jeune. Elle m'a inspiré par son fort caractère, elle était respectée et elle respectait les gens, elle ne faisait pas de différence ... Une bien belle personne qui nous a quittés l'année dernière. "  

Le mot de la fin ? 
" Y aura-t-il vraiment une fin ? " 

Merci Guillaume, bonne continuation pour ta recherche d'emploi et j'espère que nous nous recroiserons.


A.