Alain

by 6/10/2015 0 commentaires
Bonsoir à tous, 


C'est avec 1 journée de retard que je publie l'interview du jour qui n'est autre que l'inconnu d'hier. Tout le monde suit ? :)
Allez hop ! On y va, je sais que vous trépignez d'impatience.

Je vous présente donc Alain, 50 ans.

Dans la vie Alain était commercial il y a peu et cherche actuellement à monter son entreprise : " Ce qui est assez difficile je dois te l'avouer. Pas spécialement par rapport à mon âge, ni aux banques. Pour ça, ça va il y a pas mal d'aides pour les gens de 50 ans et plus. Mais l'administration française est un vrai parcours du combattant ! Avant ce que je faisais ? J'ai travaillé en tant que cuistot pendant 10 ans, barman en discothèque pendant 15 ans. Mais à la naissance de mon premier enfant mon ex-femme ma demandé d'arrêter et donc j'ai trouvé un job de commercial dans les vérandas. Avec la tchatche tu peux vendre n'importe quoi ! (rires)
Pourquoi ai-je décidé de changer de voie professionnelle à mon âge ? La lassitude ! C'est un sacré pari mais je sais que ça va marcher ! "

Je lui demande de m'apprendre un truc sa prochaine entreprise : " Je reviens aux sources : la cuisine ! Je cherche à monter un 'FOOD TRUCK'. Qu'est-ce que je pourrais t'apprendre là dessus ... Bon il faut trouver un bon emplacement, il faut faire des produits de qualité, connaître son métier pour ne pas faire n'importe quoi et la convivialité. Savoir travailler dans la bonne humeur et le sourire c'est important, le contact avec le client, etc. En plus je leur ferais des tours de magie " (rires)

Il aime : " Je suis un sportif ! Je joue au foot en vétéran, je fais du jetski, du squash, ... il faut que ça bouge. Mais je bouge moins qu'avant j'ai 50 ans, je ne l'oublie pas, je m'échauffe plus longtemps et je prépare mon corps à l'effort ! "

Il n'aime pas les cons, l'intolérance, la vulgarité : " Et les politiques ! Peu importe le bord politique ils nous se sont foutu de nous et en oublient le principal : la pauvreté et l'accès aux logements pour tous. "

" Es-tu heureux aujourd'hui ?
- Oui et Non ! Il y a des jours avec et des jours sans, mais quand ça va pas je te rassure ça ne dure jamais très longtemps. "

Le mot de la fin : " Heureux de t'avoir rencontré ! "

Merci Alain et peut-être à une prochaine dans ton food-truck !


A.