Mathias

by 5/04/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Aujourd'hui j'avais un truc à faire du côté d'Atlantis et j'ai donc attendu le chemin du retour pour trouver l'inconnu au fin fond de la ligne 1 : un endroit où je ne vais quasi jamais. Et c'est à l'arrêt 'Schoelcher' que j'ai abordé un jeune homme assis sur le banc en train de dessiner.

Je vous présente Mathias, 20 ans.

Dans la vie Mathias est : " Je suis chômeur malheureusement ! Je cherche dans tous les domaines... je ne demande qu'à vivre par moi-même, car actuellement je vis chez mes parents et ça commence à faire 20 ans que ça dure donc il va falloir couper le cordon... Malheureusement pour moi ce n'est pas voulu, ce n'est pas un choix j'aimerais avoir mon chez-moi et mon indépendance ! (rires) Pourquoi je ne trouve rien ? J'ai arrêté l'école avant le baccalauréat, j'avais commencé un CAP en électricité mais je me suis fais virer. 
Pourquoi je me suis fais licencier ? Parce que j'étais différent, j'étais jeune, amoureux de mangas, allait dans des conventions et n'étais pas spécialement enjoué de boire des bières au boulot ! Et puis j'étais aussi entouré d'anciens du bâtiment qui ne me comprenaient pas. Je pense qu'ils avaient peur de ma différence car je n'étais pas comme eux : un mec, un dur quoi ! (rires) Le stéréotype du mec qui bosse dans le bâtiment, je dois dire que cette expérience m'a profondément déçu, sauf que comme j'étais dans une énorme entreprise renommée, et bien derrière pour retrouver un boulot dans le domaine c'était compliqué : je m'étais, sans le savoir, grillé. "

Parle-moi de ta situation actuelle de jeune homme sans emploi ? 
" Tu sais, c'est super dur psychologiquement, les refus ça te plombe le moral, surtout quand tu passes ton temps à essayer de décrocher un job ; alors oui, au bout d'un moment tu baisses les bras. C'est un peu la période que je traverse actuellement, je suis à Nantes pour quelques jours car j'habite à la Roche sur Yon, et j'avais besoin de réfléchir. J'avais besoin de partir, m'évader de mes problèmes ! Je suis quelqu'un de sociable, voire trop parfois, j'ai la discussion facile et je dois dire que j'ai fait de belles rencontres dans les bus et les trams dernièrement. Je me suis fait des amis qui me soutiennent et qui sont là pour moi ; et je les en remercie car s'ils n'étaient pas là je ne sais pas où je serais actuellement. Je crois que je suis un peu différent, je suis grand, mince, je me cherche encore dans mes relations amoureuses... Et cette histoire de chômage, et bien j'ai l'impression de ne pas me sentir intégré dans cette société. Mais je te rassure, je vais bien hein ! " (rires)

Mathias aime créer des jeux vidéo avec un pote à lui sur RPG Maker, beaucoup dessiner - il dessine tout ce qui lui passe par la tête et les conventions : " J'adore aller dans les conventions autour de l'univers des mangas comme JAPAN EXPO, ART 2 PLAY, etc. D'ailleurs en général je suis bénévole quand il y a des conventions c'est vraiment extra on fait de superbes rencontres et puis il y a juste des passionnés on s'en fiche des catégories sociales tu peux être riche, chômeur comme moi, venir d'un quartier,... On vient par passion, point barre ! " (rires)

Il n'aime pas le racisme et l'homophobie : " Tu sais au collège ça n'a pas été simple pour moi, j'ai été victime de pas mal de moqueries, de railleries. Pourquoi ? Parce que tout simplement je me cherche sur ma sexualité, je ne sais pas non plus où j'en suis et franchement se faire insulter, moquer au collège je l'ai très mal vécu. Je n'étais pas introverti bien au contraire mais, même si aujourd'hui je passe au-dessus de ça, et bien je dois bien avouer qu'en effet, ça na pas été simple et je n'ai pas compris pourquoi cette méchanceté gratuite. Alors oui, aujourd'hui peu importe quelle méchanceté, que ce soit parce qu'un tel soit homo où parce qu'un tel est noir ou arabe et bien ça a tendance à me faire m'insurger contre le racisme et l'homophobie !! "

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" C'est compliqué mais dans quelques secondes ça ira mieux. Pourquoi ? J'ai une amie que j'adore qui va arriver ! " 

Alors que je lui pose la question ci-dessous son amie arrive.

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Elle ! Julie ! On s'est rencontrés à une convention et ça a tout de suite matché entre nous, elle est forte, drôle, se moque des préjugés et m'accepte tel que je suis et je l'en remercie ! C'est une belle personne. " 

Le mot de la fin ? 
" Très belle rencontre, ça fait du bien de parler avec un inconnu. " 


Merci Mathias, je te souhaite de trouver un job rapidement et au plaisir de se recroiser sur le quai du tramway. 



A.








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire