Damien

by 9/11/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin ce fut un peu la galère pour trouver l'inconnu(e) du jour... Il m'aura fallu pas loin de 7 refus mais heureusement pour moi j'étais super motivé pour un lundi matin à 6h. Bref, c'est à l'arrêt 'Commerce' que j'ai abordé un jeune homme qui accepta tout simplement.

Je vous présente Damien, 36 ans.

Dans la vie Damien est en formation ajusteur/monteur : " Je suis en formation depuis 2 mois et je termine dans 3 semaines. Si ça me plait ? Oui carrément ! C'est une sorte de reconversion, j'ai travaillé pendant quelques années dans le BTP : la menuiserie aluminium. Je faisais tout ce qui était lié à l'aluminium dans les portes et les fenêtres principalement. Et puis j'en ai eu marre, mon contrat s'est terminé et puis j'ai décidé de me ré-orienter. C'est une conseillère pôle emploi qui m'a parlé de cette formation, j'ai pris un peu le temps de réfléchir pour savoir si ça m’intéressait, j'ai fais des recherches, etc. Et puis j'ai fini par me dire que ça avait l'air pas mal, que niveau taf derrière, ça suivrait et me voilà en formation. " (rires)

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Je vais travailler dans l'aéronautique et donc je travaille principalement sur des pièces de fuselage, alors là en formation je m'exerce sur des petites pièces mais après je serai amené à travailler sur des pièces de 3 à 12 mètres. 
Tu veux un truc technique ? L'aléseuse. C'est une perceuse qui permet de faire un trou propre dans le fuselage. On y insère une fixation, et ce trou doit être 'propre' : il ne doit pas laisser passer l'air, sinon il y aura de la condensation et de la corrosion... Cela pourrait être grave pour l'avion. 
Une qualité pour faire mon job ? De la minutie et de la précision. "

Il aime le foot - supporter du PSG depuis 1993 -, les reportages animaliers et lire : " Je lis tout ce qui me passe sous la main : romans, bandes dessinées, etc. " 

Il n'aime pas l'égoïsme, l'hypocrisie et les gens qui ne se parlent pas : " Moi je suis Guadeloupéen, je suis arrivé en Métropole il y a 2 ans, pour des raisons professionnelles : le manque de travail. Tout est saturé sur l'île et je passais mon temps à faire des petits trucs, rien de stable. Et j'ai tout de suite constaté que les gens ici dans les transports se renferment sur eux-même : musique, journal, téléphone, ils fuient le regard des autres passagers comme s'ils avaient peur d'un truc. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Personne en particulier. Je me suis fait tout seul, je fais mes propres choix, j'ai quitté ma famille pendant un an pour trouver du travail ici et ils m'ont rejoint un an après. Je m'influence et me motive tout seul ! " (rires)

Le mot de la fin ? 
" Dis-moi que le monde change, mais de façon positive, hein ? Que tout ces fous en Corée/USA et que ces pillages à Saint-Martin n'existent pas et que demain tout sera meilleur ? "

Merci Damien et au plaisir de te recroiser dans le tramway !


A.