Thomas

by 9/13/2017 0 commentaires


Bonsoir à tous, 

Ce soir je suis allé au terminus de la Beaujoire, un tramway était à quai et j'ai décidé de monter dedans. Bah oui, il faisait froid, il pleuvait, alors la flemme d'attendre sur le quai haha ! J'ai aperçu au loin dans le tramway quelqu'un de dos, plongé dans des feuilles qu'il lisait. Je me suis assis en face de lui alors que le tramway était vide et l'aborde.

Je vous présente Thomas, 26 ans.

Dans la vie Thomas est en recherche d'emploi : " J'ai terminé mes études : un Master 2 en droit des affaires. J'ai effectué un stage de plusieurs mois dans une entreprise mais je cherche mon premier job. Nantais de naissance et angevin pour les études, là je cherche du taf donc je postule un peu partout. Si c'est compliqué ? Un peu, car comme tout jeune qui débute, je n'ai pas d'expérience à part quelques stages... Mais une fois rentré dans une entreprise, je vais acquérir cette expérience. 
Ça consiste en quoi de faire du droit des affaires ? C'est en gros du conseil et de l'accompagnement aux entreprises, que ce soit pour diverses choses telles que : un choix juridique, une aide à la création, etc. 
Si j'aime ce que je fais ? Oui clairement ! C'est juste que c'est arrivé un peu par hasard. A la base j'aurais aimé un job un peu plus créatif dans la musique, la littérature ou qui aurait eu un rapport avec l'Histoire. Pourquoi ce choix alors ? J'ai mis mes envies un peu utopiques de côté pour un choix plus terre-à-terre qui pourrait m'assurer un avenir, et puis le droit c'est sympa il y a beaucoup de choses à apprendre tellement c'est vaste. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" L'achalandage. En fait, je me rends compte que ce mot est rarement compris car j'ai souvent des clients au téléphone qui sont persuadés que l'achalandage est leur stock de marchandises. Alors que pas du tout, en fait l'achalandage c'est ta situation géographique par rapport à une potentielle clientèle. Exemple : une rue très passante a un achalandage important. 
Ce qu'il faut comme qualité pour faire du droit des affaires ? Il faut être rigoureux et aimer le côté rédactionnel, aimer écrire et savoir bien choisir ses mots car en droit chaque mot a son importance. " 

Il aime la guitare - il en joue depuis 10 ans, la musique rock et le hard rock, le HELLFEST - festival auquel il participe chaque année et ce, depuis 2008 - , les séries, les films et l'écriture : " Je rêve d'écrire un roman historique à l'époque des Mérovingiens, une époque assez méconnue à mon goût car c'est avant le Moyen-Age et c'est beaucoup plus sanglant ! " (rires)

Il n'aime pas les incivilités, le manque de respect, faire le ménage : " Et les réseaux sociaux... Enfin c'est pas que je n'aime pas les réseaux sociaux, car à la base c'est plutôt sympa, mais c'est l'utilisation qui en est faite aujourd'hui avec les selfies, le narcissisme qui s'en dégage, la mise en avant de sa propre vie, comme si ta vie était plus intéressante que celle des autres ! " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Même si je cherche du boulot et bien j'ai une copine, je m'entends bien avec ma famille... Je n'ai pas de raison de ne pas aller bien. " 

Une personne qui t'a marqué et qui t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon frère : Alexandre. 
Il est l'aîné, et comme je suis le petit frère, il a forcément été mon modèle à un moment de ma vie. Et puis en grandissant, j'ai compris que j'avais ma propre personnalité, que je n'avais pas besoin de trop m'identifier à lui. Attention, on s'entend très bien, c'est juste que j'ai fini par comprendre que l'on était différents et que c'était ça, s'affirmer, aujourd'hui. " 

Le mot de la fin ? 
" C'est cool de parler avec toi ! Je crois que j'aurais aimé trouver un mot de la fin plus percutant et/ou plus amusant, mais c'est tellement spontané ton interview que c'est difficile. En tout cas ça me prépare pour l'entretien que je vais passer là, je me sens déjà plus à l'aise. " (rires)

Merci Thomas et j'espère que ton entretien s'est bien passé ?


A.