Fabien

by 9/14/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin j'étais du côté de la gare et après de longues minutes seul sur le quai, un homme, casque de musique vissé sur les oreilles, est arrivé. Je m'approche alors et l'aborde : 
" Ah mais tu es déjà venu me parler y a longtemps. Un truc dans le tramway ?
- Je suppose que tu avais refusé si ça ne te parle pas plus que ça, haha !
- Oui j'avais décliné effectivement.
- Et aujourd'hui acceptes-tu l'interview ? 
- Ouais ! "

Je vous présente Fabien, 43 ans lundi prochain. 

Dans la vie, Fabien bosse dans le décapage de pièces industrielles : " Je nettoie et dégraisse des pièces pour des centrales nucléaires. J'empêche la rouille et les diverses contaminations qu'il peut y avoir sur les pièces métalliques. Si j'aime mon job ? Ça dépend des périodes mais en ce moment ça va. Pourquoi ? Il y a l'ambiance qui est sympa, c'est un taf diversifié, c'est physique et ça, ça me plait ! Cela fait 10 ans que je fais ce job et y a des jours où j'en ai marre, c'est complexe, les normes de qualité sont très exigeantes et usantes, le corps en prend un coup quand même. J'ai beau avoir un peu de bouteille, d'expérience, et bien je le trouve toujours de plus en plus dur ce job... On a du mal à trouver des jeunes, en général ils ne restent pas. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son job ?
" On utilise de l'acide fluorhydrique pour décaper les pièces. C'est un acide, donc c'est dangereux ; mais celui là il est traître car on ne le sent pas, il traverse la peau et attaque les os et on développe la gangrène. 
Une qualité pour faire mon travail ? Etre minutieux, propre et rigoureux. " 

Il aime faire du vélo, passer du temps avec son fils et la musique : " Je ne conçois pas la vie sans musique, je travaille en musique, je marche en musique, je prends les transports en musique et chez moi je fais aussi de la musique. J'aime tous les styles de Brel, au rock en passant l'électro et la Trans. J'en fais aussi via un sampleur ... Bref je vie musique ! " 

Il n'aime pas la politique, les médias, les cons, les racistes et les épinards. 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui ça va mieux que cela n'a été. La vie n'est pas simple tous les jours et elle ne te fait pas de cadeaux... Mais aujourd'hui je ne suis pas trop mal. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" La mère de mon fils : Lucie. Pourquoi elle ? C'est quelqu'un que j'écoute beaucoup, qui trouve toujours les mots pour rassurer, conseiller... C'est quelqu'un de très réfléchi et que j'estime beaucoup. " 

Le mot de la fin ? 
" Bonheur ! "

Merci Fabien et j'espère que tu as passé une bonne journée en musique ? 
Comme quoi on peut refuser l'interview un jour, se recroiser quelques années après et accepter ! 



A.