Quentin

by 2/15/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin c'est sur le quai de 'Commerce' en attendant le tram ligne 3 que j'ai abordé un jeune homme, coup de chance il accepte tout de suite.

Je vous présente Quentin, 21 ans.

Dans la vie Quentin est soudeur : " Une vocation ce métier ? Du tout ! Un hasard total. J'ai suivi un parcours normal, j'étais même en seconde générale mais après mon redoublement je me suis rendu compte que ce n'était pas pour moi les études dites 'classiques'. J'ai cherché un apprentissage dans la chaudronnerie industrielle parce que j'avais entendu que c'était un job polyvalent où on apprend tout le temps, un job où on ne s'ennuie jamais je me suis dit que c'était pour moi. J'ai donc cherché un maître d'apprentissage, une fois trouvé j'ai pu me former. A la fin de cet apprentissage, faute de véhicule je n'ai pas pu être embauché dans l'entreprise où j'ai effectué mon apprentissage, j'ai enchaîné les petits boulots pour voir autre chose. Puis 'Pôle Emploi' m'a proposé une formation en menuiserie, ayant pour but d'avoir plusieurs cordes à mon arc, j'ai accepté. 
Oui c'est super important pour moi de savoir faire plusieurs métiers, donc je me suis mis en tête de pouvoir exercer 3 métiers : soudeur, menuisier et j'aimerais bien plus tard être paysagiste. Pourquoi vouloir exercer différents métiers ? J'ai peur de m'ennuyer plus tard et d'être enfermer dans quelque chose qui ne me correspond plus, donc je profite pour être jeune pour découvrir le maximum de choses et si un jour je m'ennuie en tant que soudeur et bien je pourrai aussi bien être menuisier que paysagiste, et rien ne m'empêchera de changer quand bon me semble. 
C'est compliqué aujourd'hui pour nous les jeunes de nous projeter, on ne sait pas si dans l'avenir on pourra exercer notre job ou pire, existera-t-il encore ? Donc voilà pourquoi je souhaite avoir plusieurs compétences. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Depuis lundi dernier j'ai commencé un nouveau job dans la construction métallique sur de la tôle fine, mais quand j'ai fait mon apprentissage je travaillais sur des charpentes métalliques de plusieurs tonnes. Donc le travail est différent aujourd'hui, cela demande un peu plus de minutie et de précision que sur des grosses pièces de métal de plusieurs tonnes. "

Dans l'interview avec mon inconnu du jour, il exprime plusieurs fois le mot 'projet', je lui demande de m'en dire plus. 
" J'ai pas mal bougé pour les festivals et je suis souvent allé en Hollande et je dois dire que je suis tombé amoureux de ce pays, de cette culture du vélo, de la mise en avant de l'écologie. J'ai donc pour projet d'ici 2-3 ans, de trouver une boite d'intérim internationale pour aller travailler la bas. Tu sais qu'il y a même des pistes cyclables sur les 4 voies dans ce pays ? Je trouve ça génial. 
Et puis j'ai envie de voyager, de découvrir des cultures et ne pas m'enfermer dans une ville, c'est en voyageant que l'on s'ouvre vraiment aux autres ! " 

Il aime la musique - l'électro, la trans et le hardcore, les sports de raquettes - badminton / tennis, la nature, passer du temps avec ses amis : " Et j'adore aller à la pêche en eau douce, je trouve ça ressourçant ! " 

Il n'aime pas le flan, la crème anglaise, les démarches administratives : " Et les gens qui ne se donnent pas les moyens de faire des choses. J'ai une amie ça fait des années qu'elle doit venir me voir, mais elle ne vient jamais, il y a toujours une excuse ça m'agace ! " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" L'année dernière a été compliquée pour moi, je me suis fait voler ma voiture, je n'avais pas encore mon chez moi, etc. Mais aujourd'hui, ça va mieux ... Cette année c'est mon année. " (rires)

Le mot de la fin ? 
" C'est agréable de discuter avec un inconnu, je suis d'accord avec toi : les gens ne se parlent plus assez, on se contente aux préjugés : à l'apparence ! Donc merci pour ce que tu fais, c'est chouette. " 

Merci Quentin et au plaisir de rediscuter avec toi, désolé je n'ai pas réussi à retranscrire sur le papier les histoires de plat, de soudure, de charpente ... c'était compliqué à écrire, à m'en souvenir et il est trop tôt aussi pour moi. 


A.