Thomas

by 1/23/2019 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Me revoilà, enfin ! Entre mon manque de motivation ces derniers jours et les refus, je dois bien avouer que ce n'est pas simple. Mais trêves de bavardages, voici donc mon inconnu du jour, rencontré au terminus de la ligne 3.

Je vous présente Thomas, 24 ans.

Dans la vie Thomas est étudiant ostéo : " Je suis actuellement en 4ème année et avant j'ai fait 2 ans de médecine. Vocation ? A la base je voulais être kiné, d'où mes 2 ans de médecine. J'ai passé le concours, je l'ai raté et en fait ça a été une chance pour moi car je me suis rendu compte que devenir ostéopathe me plaisait beaucoup plus. 
Le point négatif de devenir ostéo, c'est que les écoles sont souvent privées et qu'elles coûtent cher. Donc pour me payer mes études je travaille beaucoup l'été, je mets de côté pour les financer... Car trouver un job étudiant ce n'est pas évident, parce que le soir je dois bosser mes cours et je fais du sport en plus, donc tout est compliqué. 
Pourquoi  choisir cette voie pro ? Je voulais être kiné pour travailler dans le milieu sportif, c'est plus facile en tant que kiné qu'ostéo ... les kinés et les sportifs, c'est une grande histoire d'amour. " (rires) 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son futur métier ?
" Sais-tu que l'on peut sentir les mouvements d'un crâne ? C'est un travail de repérage anatomique, mais en positionnant bien ses mains on arrive à sentir les mouvements du crâne, notamment grâce au liquide céphalo-rachidien. 
Ce qu'il faut comme qualités pour faire ce métier ? Bien connaître l'anatomie, de l'écoute et aimer le contact avec les gens. " 

Mis à part son métier il aime : " Comme je te le disais, je fais du sport - du badminton depuis l'âge de 6 ans - et je suis actuellement en National 3 ... C'est assez intensif : 2 entraînements par semaine, plus les compétitions le weekend et j'ai mes cours à bosser ... voilà ma vie aujourd'hui : sport + études, peu de temps pour le reste malheureusement. " 

Il n'aime pas les asperges, les gens qui manquent de personnalité et qui ne s'affirment pas : " Mais ce qui me révolte le plus ce sont les inégalités et cet écart qui se creuse de plus en plus entre les riches et les pauvres !! " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Je sors de partiels, je suis crevé mais oui ça va bien ! Je relativise car ça pourrait toujours être mieux mais je me satisfais du bonheur présent. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
Je lui raconte mon anecdote d'un prof de français que j'avais eu en 5ème qui m'avait dit que je ne ferais rien de ma vie et Thomas me répond : " Oui, j'ai le même profil de prof, une prof à qui j'avais dit que je voulais faire médecine et qui m'avait répondu d'oublier ça, que ce n'était pas pour moi ! " 

Le mot de la fin ? 
" Bonne journée à toi ! " 

Merci Thomas, bonne continuation pour tes partiels et au plaisir de se recroiser dans le tramway !


A.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire