Liliane

by 4/23/2014 1 commentaires
Bonsoir à tous, 

Ce matin j'avais une course à faire dans le centre et c'est la première fois que je prenais le tramway à l'arrêt BOUFFAY - Ligne 1. C'est à cet arrêt que j'ai rencontré mon inconnue du jour.

Je vous présente Liliane, 50 ans.

Dans la vie, Liliane est infirmière en milieu psychiatrique, au Luxembourg. Elle travaille au sein d'un établissement qui accueille des patients auteurs de faits graves et pour lesquels ils ont été jugés non responsables par la loi (crimes, délits, agressions, meurtres, etc.) : " C'est un métier souvent dur, pas évident, parfois on pleure, parfois on rit, mais toujours dans le respect de la personne. C'est aussi un métier qui peut être frustrant et stressant, il faut aimer ce que l'on fait et ne pas perdre espoir. D'ailleurs j'aime ce que je fais ! C'est uns satisfaction de pouvoir aider les gens à résoudre leurs problèmes. "

Je lui demande de m'apprendre quelque chose sur son métier : " La relation empathique : c'est prendre la personne avec ses problèmes, rester neutre et ne jamais la juger - c'est la base ! Après je pars du principe qu'il ne faut pas imposer les choses au patient, s'il décide de ne pas sortir de sa chambre ou de ne pas faire quelque chose et bien je ne l'y contrains pas. Je ne veux pas être directive, je trouve que cela ne sert à rien. "

Liliane aime voyager - son dernier voyage ? " Cuba : un pays magnifique, des gens accueillants, d'une gentillesse énorme, etc. " Elle aime aussi cuisiner, rencontrer des gens, et les travaux manuels : " J'aime la couture et le patchwork. Comme je l'ai dit au début de l'interview, je suis luxembourgeoise et je suis en vacances pour 5 jours à Nantes, je suis venue exprès pour le Salon "

Elle n'aime pas : " Le froid, la malhonnêteté, le fait d'être impliqué dans dans une dispute alors qu'on a rien fait ou rien demandé, et les épinards : On dirait de la bouse de vache ! " (rires)

La question du moment ' Quelle question aimerais-tu que je te pose ? ' 
" On se fait souvent une fausse idée des luxembourgeois, avec tout ce qu'il y a autour l'argent, la finance, paradis fiscal, etc ... donc je dirais : Comment fait-on pour vivre au Luxembourg quand on est simple employé ? "

Le mot de la fin : " Je suis contente de t'avoir rencontré, je n'aurais jamais imaginé que l'on puisse faire de telles rencontres dans le tramway - c'est chouette ! "

Merci Liliane et bon salon !


A.



1 commentaire:

  1. juste un ptit coucou à Liliane que je ne connais pas mais nous avons une chose en commun..................je vais aussi avoir 50 ans ! lol !

    RépondreSupprimer