Cheikhou

by 10/28/2013 0 commentaires
Bonsoir à tous, 

c'est dans le tramway à l'arrêt Beaujoire que je rencontre mon inconnu du jour. Il porte son " bleu de travail ", c'est ce qui attire mon attention. C'est à l'intérieur du tram que j'engage la discussion. Quand je lui parle de ma démarche, il rigole ! C'est bon signe.

je vous présente donc Cheikhou, 46 ans.

Cheikhou est d'origine sénégalaise, il est arrivé en France en 2001 à Angers ;ville qu'il a d'ailleurs quitté en 2009 pour suivre l'amour (rires). Mais ce pays qu'il aime tant (le Sénégal), il n'a pu y retourner qu'en avril 2012 après 10 ans d'absence. " 10 ans sans voir sa famille : c'est long ! ". Maintenant, il peut y retourner plus régulièrement.

Il travaille en intérim dans le milieu de l'industrie et de l'agro-alimentaire. En ce moment, il effectue une mission pour 3 semaines dans la manutention, c'est quelqu'un de polyvalent et qui sait s'adapter. C'est d'ailleurs ce qui lui permet d'avoir des entreprises qui le sollicitent régulièrement. Lors de sa prochaine mission, il devra monter les gradins près de St-Joseph de Porterie.

Je lui demande ce qu'il faut pour exercer ce métier :
" C'est un métier très physique, dur parfois, il faut être en bonne condition pour tenir le coup chaque jour. La semaine dernière je portais des palettes de plusieurs dizaines de kilos ! "

Ce travail il ne le fait pas par plaisir mais par nécessité : " il faut bien travailler, payer ses factures. C'est important de s'assumer afin de pouvoir s'offrir des petites choses et surtout de ne pas perdre sa fierté ! "

Il aurait souhaité travailler dans la réparation de petit électro-ménager : " ici ça ne se fait pas, on jette tout, on ne répare rien ... au Sénégal on a inventé le recyclage avant vous (rires), rien ne se jette les frigos, les baladeurs, les vieilles voitures, tout se répare ! "

Cheikhou aime le cinéma et le bricolage. A ce propos, le weekend prochain il donne un coup de main à des amis pour de la peinture et de la tapisserie.

Le mot de la fin : 
" Ce n'est pas toujours évident de trouver du travail en France, surtout avec la crise. Il ne faut jamais baisser les bras ! "



merci Cheikhou et bon courage pour ta future mission.

A.