Derlon

by 10/16/2013 0 commentaires

Bonsoir à tous, 


Ce matin je m'étais fixé pour objectif de rencontrer un inconnu tôt le matin (6h30), histoire de briser la malédiction des refus du début de semaine.

Le tramway arrive ... non celui-là va a Ranzay ... il m'en faut un direction Beaujoire. Et il vient justement derrière - sauf qu'en général il n'y a personne dedans et je fais le chemin seul jusqu'au travail... J'entre et, surprise, j'aperçois un jeune homme seul dans ce tramway entièrement vide. Et il a l'air (comme moi) fatigué !

C'est Derlon, 19 ans.

Derlon est un lève-tôt, il est debout chaque jour à 5h du matin. Il est peintre en bâtiment, profession qu'il exerce dans le cadre d'un apprentissage depuis 1 an (2 semaines en entreprise et 1 semaine au CFA). Il aime son travail, c'est un métier dur, physique, mais porter des sacs d'enduits, des machines, des pots de peinture de plusieurs kilos, ça ne lui a jamais fait peur ! Il a découvert cette profession grâce à son oncle lui aussi dans le métier : c'était une révélation pour lui.

Derlon m'explique ce qu'il faut pour être un bon peintre en bâtiment :
 " Etre minutieux, organisé, précis, (très) patient, tout ça c'est primordial ! "

Ne connaissant pas ce corps de métier, je lui demande comment sont intégrés les jeunes sur les chantiers :
" Super ambiance, on n'est pas mis de côté, que ce soit au sein de l'entreprise ou avec les autres boîtes. On est tous solidaires, y'a toujours quelqu'un pour te filer un coup de main ou un outil ! "

Côté études, Derlon m'avoue n'avoir jamais aimé cela. Il a toujours souhaité travailler et a toujours été attiré par un travail manuel. Il a suivi des cours au lycée professionnel Michelet à Nantes, mais suite à des différents avec le corps enseignant, il n'a pas voulu continuer. Se tourner vers l'apprentissage était pour lui plus agréable et valorisant. 

Sinon, Derlon aime les soirées, la musique, le football, le handball.

Le mot de la fin : " Carpe Diem ! "


Merci et bon chantier Derlon.


A.