Laetitia

by 4/15/2015 0 commentaires
Bonsoir à tous, 

Comme dit cet après-midi sur la page Facebook, je m'étais lancé le défi de ramener le portrait d'une femme aujourd'hui. Défi réussi haut la main, ça a été d'autant plus facile qu'elle avait déjà entendu parler de moi.

Je vous présente Laetitia, 26 ans.

Dans la vie Laetitia est chargée de veille : " Et là tu te dis : mais qu'est-ce que c'est que ce job ? (rires)
- Oui jamais entendu parler, c'est quoi ?
- Chargé de veille c'est rechercher des informations stratégiques sur les entreprises (ex: des informations sur des récents plans sociaux, des nouveaux domaines d'activité,etc.) pour d'autres entreprises. Pour faire simple, je lis la presse locale, régionale, nationale voir internationale et je collecte des informations. C'est un travail d'analyse de la presse si l'on veut et après on stocke ces informations que l'on vend à différentes entreprises en fonction de leurs besoins/demandes. Je travaille dans un cabinet de veille stratégique et commerciale pour être encore plus précise. Comment devient-on chargé de veille ? J'ai fait un DUT documentation, je suis partie dans le cadre de mes études à l'étranger et à mon retour j'ai suivi un MASTER d'intelligence économique. J'exerce ce métier depuis 1 an, c'est pas mal même si c'est un peu mono-tâche et que j’aimerais me diversifier un peu plus."

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " Et bien sache que je passe mon temps a apprendre aux gens ce que c'est que la 'veille'. Les gens ne savent pas qu'il y a un traitement de toutes les informations qu'ils lisent dans la presse. Une qualité qu'il faut pour faire ce job ? Hmmmmmm ... Je dirais être rigoureux.
Et on n'imagine pas que c'est un travail qui fatigue intellectuellement - d'ailleurs je ne lis presque plus depuis que j'occupe ce poste, vu que je passe mon temps à lire la journée. " (rires)

Elle aime le cinéma et voyager : " la semaine prochaine je pars en Grèce, j'ai hâte ce sont mes premières vraies vacances depuis 1 an. "

Elle n'aime pas l'hypocrisie et les fruits de mer.

" Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
- Oui ! Mes activités extra-professionnelles me rendent heureuse, je fais du théâtre et du yoga depuis mon arrivée à Nantes. Je suis arrivée ici pour cet emploi, je suis de Nancy à la base.
- J'aurais pas imaginé, je n'ai pas reconnu ton accent.
- Oui je le cache un maximum ! " (fous rires)

J'en profite pour lui demander ce qu'elle pense de Nantes ? " C'est une chouette ville, dynamique, proche de la mer - un luxe pour moi la Lorraine ! Et puis, il y a les Machines c'est extra. "

Le mot de la fin : " Merci de m'avoir abordé pour faire de moi l'inconnue du tramway. Ça a égayé ma journée ! " 

Merci Laetitia et je te souhaite d'agréables vacances en Grèce.


A.