Laurent

by 4/03/2015 0 commentaires
Bonsoir à tous,

Je n'avais pas le droit à l'erreur aujourd'hui, il fallait que je rentre avec l'interview d'un inconnu ! Après quelques refus, j'ai aperçu au loin un homme avec un piercing qui a attiré mon attention. Je sens qu'il va accepter de jouer le jeu de l'interview.

Je vous présente Laurent, 42 ans.

Dans la vie Laurent est à la recherche d'un emploi dans le domaine de la logistique : " La logistique c'est dans un entrepôt, on gère les stocks, les inventaires, ... La conjoncture actuelle n'aide pas trop pour trouver un emploi stable, aujourd'hui je suis en intérim. Une semaine par ci, une semaine par là, c'est pas l'idéal pour vivre correctement. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " Avant je travaillais dans la logistique médicale et on ne faisait pas que gérer des marchandises. On avait un processus particulier : laver - désinfecter - envoyer en chambre froide puis chambre chaude - stériliser - fermer et renvoyer le matériel. C'est un domaine particulier, j'ai fait ça pas mal d'années à Paris et puis les contraintes devenant trop difficiles, mon corps n'a plus supporté ce rythme, j'ai dû arrêter. " 

Laurent m'explique avoir pas mal bougé : " Je suis né ici à Nantes, puis j'ai suivi ma mère qui est espagnole en Espagne à Alicante pendant 21 ans, puis Paris et depuis quelques années je suis revenu ici. "

Il aime internet, les jeux vidéo, lire et écrire : " J'ai fait plusieurs essais et en ce moment j'écris un livre qui sortira dans quelques mois aux éditions Gallimard sur les 'Conquistadors'. J'aime aussi voyager - mon dernier voyage ? Le Venezuela pendant 1 mois, sac sur le dos, avec 2 amis. "

Il n'aime pas les navets, l'hypocrisie et la voiture : " J'ai eu un accident lors de mon premier job d'été à Disneyland. On rentrait de bosser avec un ami à moi et un mec bourré nous a percuté, mon ami est décédé, il avait 20 ans. Et moi, j'ai fait 6 mois de coma. Depuis, j'ai franchement du mal avec la voiture, si vraiment je dois la prendre, je ne parle pas, je me concentre pour ne pas y penser ... je suis traumatisé ! "

" Es-tu heureux aujourd'hui ?
Ouais, ça va. Ce qui me rend heureux ? J'ai quelqu'un dans ma vie ! "

Le mot de la fin : " Que l'on puisse vivre longtemps. "

Merci beaucoup Laurent et bon weekend à tous, je reviens lundi pour un nouvel inconnu.


A.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire