Patrick

by 4/20/2015 0 commentaires
Bonsoir à tous,

C'est avec beaucoup de retard que je publie cette interview. Vendredi soir étant de sortie, je me suis dit que ce serait sympa de la publier lundi.

Je vous présente Patrick, 29 ans.

Dans la vie Patrick est peintre en bâtiment : " Mais on ne fait pas que peindre, le terme 'peintre' est un peu rédhibitoire. On fait aussi de la tapisserie, les sols, etc. C'est d'ailleurs ce qui me plait, c'est pas qu'une seule chose car je suis certifié 'P2', ce qui veut dire que je peux faire différents supports. J'ai pour projets de monter ma propre entreprise donc ça va être différent, un autre domaine m'attends, ça va être difficile mais je suis motivé. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " Réchampir : ça désigne les finitions, par exemple quand on fait les finitions avec une brosses à dent dans les coins. C'est d'ailleurs ce que j'aime : 'les finitions' car je suis méticuleux et j'aime que le client soit content de mon travail. Pour faire ce métier il faut aussi être attentif, aimer la peinture bien évidemment et être propre. Peintre en bâtiment ne veut pas forcement dire bleu de travail crade ! " (rires)

Il aime le contact humain, le foot - il supporte l'OM et faire la fête.

Il n'aime pas les fainéants. (rires)

Durant notre échange Patrick me parle de ses origines et de son pays le Sénégal : " Je suis arrivé en France à l'âge de 15 ans, ça a été compliqué au départ le choc des cultures. Je venais ici pour réussir et je savais que la vie commençais maintenant. Tu sais en Afrique, je trouve, que les gens se plaignent un peu trop facilement. Ici, c'est la loi du plus fort, tu es tout seul faut te démerder, certes c'est dur mais moi ça ma rendu plus fort. "

" Es-tu heureux aujourd'hui ? 
- Oui, ma famille me rends heureux. "

Le mot de la fin : " Et bien merci. "

Merci à toi et bon retour sur Saint-Nazaire.


A.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire