Julie

by 2/15/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Reprise du blog cet après-midi, et je dois dire que je suis super crevé : vivement les vacances vendredi soir. J'ai bien mérité une petite semaine de repos! Je suis donc allé au terminus 'Beaujoire' après ma journée de boulot et j'ai attendu que plusieurs tramways passent.
A un moment je décide de me lancer, j'aborde une jeune femme : refus direct! Je me tourne et aperçois plus loin une autre jeune femme, écouteurs sur les oreilles ; elle accepte mais elle m'avouera par la suite avoir eu un peu peur au début : "En général, quand on vient nous parler sur le quai du tramway c'est souvent pour des embrouilles !" (rires)

Je vous présente Julie, 16 ans.

Dans la vie Julie est étudiante : "Je suis lycéenne en 1ère ES (Economie et Social). Si ça me plait? Carrément! On parle beaucoup de l'actualité, on débat, on aborde les différents problèmes dans le Monde, en essayant d'y répondre ou trouver différentes causes et/ou solutions. C'est une filière, certes générale, mais beaucoup basée sur l'actualité. J'ai su très tôt qu'il fallait que je fasse cette filière car après je souhaite faire des études de droit pour devenir juge ou avocate. 
Pourquoi ces métiers? J'ai envie de défendre les gens, ça peut paraître futile ou utopiste, mais j'espère réussir à faire avancer les choses à mon niveau! 
Comment je trouve la justice en ce moment? Bof, c'est pas génial! Mais j'espère réussir à lui redonner toute sa noblesse. Certes, je ne vais pas tout révolutionner je le sais bien mais j'espère contribuer à son amélioration."

Je lui demande de m'apprendre un truc sur ses études? 
"Hey, je suis en vacances tu n'as pas le droit de me parler des cours! (rires) 
Allez, le dernier truc que j'ai appris : le Taylorisme. C'est du travail à la chaîne, et c'est une manière de gérer la production au sein d'une entreprise : c'est inspiré du Fordisme. 
Une qualité pour faire E.S.? Je dirais qu'il faut être ouvert d'esprit, aimer la culture générale et en avoir. " 

Elle aime passer du temps avec ses amis - d'ailleurs elle les rejoint dans le centre ville-, sortir, faire la fête, passer du temps avec sa famille, faire les magasins : "Et l'équitation, c'est ma grande passion j'en fais depuis que j'ai 5 ans !" 

Elle n'aime pas les moqueries, les insultes, le machisme, les inégalités et l'injustice. 

Es-tu heureuse aujourd'hui? 
"Oui ! Pourquoi? Je suis en vacances et ça ça aide à être bien! (rires) Et puis je vais voir mes amis et mon copain, donc c'est cool." 

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui? 
"Mon grand-père : Yannick. Il a fait tellement de choses bienveillantes dans sa vie qu'il est, pour moi, un modèle. Il faudrait tellement plus de personnes comme lui. Il m'a transmis des valeurs humaines, des principes, etc. ; et rien que pour ça je lui en suis reconnaissante." 

Le mot de la fin? 
"La France. Pourquoi citer ce pays ? Je ne sais pas, je trouve que c'est un beau pays et que l'on a de la chance par rapport à d'autres de vivre ici !"

Merci Julie d'avoir joué le jeu d'être mon inconnue : je sais que cela doit être compliqué de faire confiance à un inconnu, d'être photographiée et interviewée!


A.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire