Hélène

by 6/27/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Après 2 jours de formation et hier où je n'ai pas pris le chemin du boulot pour cause d'enfant malade, il fallait que je trouve quelqu'un ce matin. Ce n'est jamais évident après une longue pause de remonter en selle, et j'essuie alors quand même 2 refus avant de trouver l'inconnue du jour.

Je vous présente Hélène, 23 ans.

Dans la vie Hélène est intérimaire : " Je viens de terminer mes études et j'ai décroché un poste pour dans une grande banque : j'ai commencé en mai dernier. Je travaille dans un service de paiement de titres et d'actions. Si j'aime ce que je fais ? Etonnemment, oui ! Tu te demandes pourquoi je dis 'étonnement' ? Et bien tout simplement car j'avais des idées arrêtées sur le monde de la banque, je pensais que c'était un milieu strict et austère, qu'il y avait une pression sur tes épaules, etc. Et je me rends compte que je me suis trompée, les gens sont tous sympas, détendus, et sans prise de tête... Je prends vraiment plaisir à venir travailler tous les jours et j'espère décrocher un CDI, qui sait ! "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Il y a beaucoup de jargon bancaire, le premier jour où on m'a parlé de mes tâches je pensais que je n'y arriverai jamais ... On me parlait en acronymes et jargon bancaire, j'acquiessais de la tête mais je ne comprenais pas un mot c'était du chinois ! (rires)
Et puis il y a cette facilité des gros montants, au départ on ne voit que des énormes chiffres, des milliers, millions, milliards defiler devant nos yeux, sur nos écrans ou sur des papiers... Et puis là je ne fais plus attention, je vois juste des suites de chiffres, on s'habitue en fait. (rires) Une qualité pour faire mon job ? Avoir un esprit d'analyse, car mon job ce n'est pas seulement appuyer sur des boutons c'est analyser les erreurs, etc. " 

Elle aime dormir, lire, être dehors dans la nature, tous ces événements à Nantes, faire du roller : " Je ne suis pas de Nantes, je suis originaire d'un petit village de 900 habitants dans le Sud-Ouest et j'adore Nantes. Au début ça a été un choc, mais je trouve que cette ville est toujours en mouvement c'est génial car on ne s'ennuie jamais. "

Elle n'aime pas les fruits de mer, le fromage, faire les courses : " Et je déteste le mec qui a inventé cette phrase : le client est roi ! Pourquoi ? Parce qu'à cause de ça les gens sont infects dans le commerce, j'y ai bossé suite à mes études en école de commerce et je trouve que cette phrase permet aux gens de te parler comme une merde. J'avais beau expliquer que ce n'était pas de ma faute s'ils n'avaient pas leur produit dans les temps, et bien je me faisais limite insulter ! Alors que bon, ça change quoi qu'il ait son canapé ou son meuble après-demain au lieu de demain. " 

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Oui ! J'ai passé une super soirée hier avec mes amis c'est pour ça que je suis un peu crevée là. (rires) J'aime mon job, il fait beau, j'adore l'été et puis je n'ai pas à me plaindre je suis jeune tout va pour le mieux pour le moment ! " 

Une personne qui t'a marquée dans ta vie ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Une prof de français que j'ai eu pendant 3 ans au collège : Mme Sanchez. Pourquoi elle ? C'était une petite bonne femme, très dure, qui me terrorisait, mais elle a su m'inculquer des valeurs de travail et de réussite. Elle pouvait rester après les cours plusieurs heures avec moi pour me montrer où j'avais faux, afin que je comprenne mieux et que je n'échoue pas... Je pense souvent à elle, à cette volonté de vouloir m'apprendre des choses... Je crois que je ne l'a remercierai jamais assez, en plus elle a été là pour moi à un moment ou c'était compliqué dans ma vie. " 

Le mot de la fin ? 
" La vie a infiniment plus d'imagination que toi ! Je trouve que cette phrase est à la fois belle et triste car parfois la vie t'en fait voir de toutes les couleurs dans le bon et le mauvais sens. " 

Merci Hélène et peut-être à demain à la machine à café, car oui, je ne vous en ai pas parlé en début d'interview mais Hélène travaille au même endroit que moi. Donc nous avons passé un long moment ensemble et ce jusqu'à notre lieu de travail, c'était vraiment une belle rencontre.


A.