Quentin

by 6/02/2017 0 commentaires


Bonsoir à tous, 



Ce matin je suis allé faire un tour du coté de l'arrêt 'chantiers navals' et j'ai attendu... attendu... attendu. Ce n'est pas qu'il n'y avait personne, bien au contraire le quai était blindé de jeunes qui revenaient de soirée et sûrement de la boite de nuit le LC : il était 6h15 du matin. Et puis tout ce petit monde alcoolisé a fini par monter dans le tramway et j'ai alors croisé les doigts pour que quelqu’un arrive rapidement, car le tramway suivant arrivait dans 17 minutes. Et heureusement pour moi, un inconnu arriva.

Je vous présente Quentin, 26 ans.

Dans la vie Quentin est : " Pour l'instant je suis serveur et j'aimerais après m'orienter dans l'éco tourisme. Si ça ne me plait plus, serveur ? En fait je crois que ça ne m'a jamais passionné, c'est juste alimentaire. J'avais besoin d'argent, de changement, je suis donc parti faire les saisons et serveur y a de la demande dans cette branche. Et puis j'en ai eu un peu marre ; moi qui venais d'Angers, j'avais adoré la ville qu'est Nantes. J'ai donc décidé de me poser un an, mettre des sous de côté, profiter de cette ville à fond et repartir dans un autre secteur d'activité qui me passionne plus. 
Ce que j'ai fait comme études ? J'ai suivi des études de géographie, rien à voir. " (rires)

Parle-moi de l'eco-tourisme, pourquoi ? 
" J'adore voyager, c'est une de mes passions et je déteste ce tourisme de masse. C'est vraiment quelque chose que je fuis plus que tout ! J'aime barouder et je souhaite m'investir dans du tourisme responsable, et non du tourisme bêtement dans un hôtel au bord d'une piscine : plutôt un tourisme proche de l'environnement. "  

Il aime lire, le sport avec les potes - foot, volley, badminton : " Et les voyages bien évidemment. Mon dernier voyage ? 1 mois au Canada, c'était splendide ! " 

Il n'aime pas se lever tôt, le tourisme de masse et faire ses comptes : " J'ai un rapport difficile avec l'argent, je trouve qu'aujourd'hui tout est régi par l'argent et la finance. Alors faire mes comptes, ce n'est pas ma priorité. " (rires)

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier de saisonnier ?
" Il faut vraiment être polyvalent ! Les gens qui nous emploient, ne cherchent pas qu'un serveur en général : on fait des choses qui parfois n'ont rien à voir avec ce pourquoi on a été engagé. Tu veux un exemple ? Et bien en tant que serveur, on nous a demandé d'aller faire du démarchage auprès des collectivités pour organiser un événement dans la structure où j'étais, et aussi du démarchage commercial. " (rires)

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Globalement ça va, je n'ai pas à me plaindre mais de là à dire que je suis heureux... y a encore du travail ! " (rires)

Le mot de la fin ? 
" Peu importe nos choix on finira toujours par trouver du plaisir dans ce que l'on fait ! " 

Merci Quentin et à une prochaine dans le tramway. Je vous souhaite à tous un bon weekend de 3 jours, pour ceux qui ne travaillent pas lundi... Et aux autres je vous souhaite bon courage. 


A.