Clément

by 6/30/2017 0 commentaires


Bonsoir à tous, 

Ce matin j'ai rencontré l'inconnu du jour sur le quai de l'arrêt 'Chantiers Navals' et ce fut un oui du premier coup ! Malheureusement pour moi, il n'aura que 2 arrêts, ce sera donc une interview express.

Je vous présente Clément, 17 ans.

Dans la vie Clément est lycéen : " Je vais passer en Terminale S et j'aime cette filière, j'ai toujours su que je voulais suivre des études scientifiques. Mais là, les cours c'est terminé et je vais exercer mon autre passion : je suis bénévole secouriste sur différents événements, aujourd'hui je suis sur un événement sportif. " 

Ses cours étant terminés, je l'interroge sur sa passion pour le bénévolat secouriste : 
" C'est un peu un truc familial en fait, tout le monde en fait chez moi. Mais ce sont mes cousins qui m'ont motivé à en faire et ça m'a tout de suite plu car je me sens utile pour les autres. Malheureusement, notre travail est intéressant quand les gens se blessent ou sont en difficulté... C'est un peu le paradoxe du secourisme. (rires)
Une qualité pour faire du secourisme ? Il faut de l'empathie et de la motivation, car la formation est très dure. " 

Il aime faire du bateau, du kayak et lire. 

Il n'aime pas les carottes, le chou fleur : " Et je n'aime pas le racisme ! "

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui ! Pourquoi ? Je suis en vacances, tout va bien. " (rires)

Le mot de la fin ? 
" C'est une très bonne démarche, tu as raison quand tu dis que les gens ne se parlent pas dans les transports. Moi je viens de Pau, je suis ici pour les vacances dans ma famille et je suis souvent à vélo, mais quand je viens à Nantes je constate aujourd'hui que dans le tramway les gens s'isolent sur leurs portables. "

Merci Clément et au plaisir de te recroiser dans le tramway.


A.