Charly

by 4/26/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Après 3 refus ce matin, j'ai fini par rencontrer mon inconnu du jour à l'arrêt Hotel Dieu. Au départ un peu surpris, il finit par en arriver au même constat : " Personne ne se parle dans le tramway, tu as raison : j'accepte ! "

Je vous présente Charly, 46 ans.

Dans la vie Charly est porteur de journaux : " Je livre les journaux dans les boîtes aux lettres des gens. C'est mal payé, je dois utiliser ma voiture perso mais j'aime ce petit job. Ce n'est pas désagréable, je bosse de nuit de 4h à 6h30 ! Ce qui me plaît dans ce métier ? On croise des gens au petit matin qui promènent leur chien, rentrent de soirée, vont au boulot ou faire du sport, etc. Et ce sont toujours de belles rencontres, un petit mot sympa qui fait plaisir, on se voit régulièrement pour certains et on finit par créer un petit lien de courtoisie. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Il ne faut pas spécialement de qualité pour faire mon job, si ce n'est de connaître bien Nantes. On nous dépose les journaux avant notre tournée et on file directement. C'est un job alimentaire, je suis un ex-menuisier dégoûté par le BTP et c'est temporaire en attendant de trouver une formation.
Pourquoi dégoûté par le bâtiment ? C'est difficile, l'ambiance est de plus en plus mauvaise sur les chantiers, les gars se tiraient dans les pattes au lieu de s'entraider, etc. Toutes ces choses m'ont fait arrêter. Et même si je galère financièrement aujourd'hui que c'est pas simple et bien je dois bien avouer que je suis quand même content d'avoir fait ce choix. " 

Charly aime le billard, le tarot, la pêche à pied, l'air de la mer : " Et la moto ! J'ai dû vendre ma bécane pour retrouver un peu de finances, j'ai gardé une vieille bécane que je retaperai quand j'aurai de nouveau un peu d'argent. " 

Il n'aime pas la société actuelle - trop d'inégalités entre les 'très'riches et les pauvres, les choux de bruxelles : " Et je déteste les retardataires ! " (rires)

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Non, pas spécialement. Pourquoi ? Comme je te l'ai dit c'est compliqué en ce moment, je galère financièrement, pas mal de soucis en tout genre, etc. 
- Qu'est ce qu'il te manque pour être heureux alors ? 
- Une femme et un vrai boulot. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" La mère de mes filles. Pourquoi elle ? Parce que l'on a un passé en commun, que nous sommes liés par nos filles et que quoi que l'on dise elle restera la mère de mes enfants ... C'est quelqu'un qui a compté dans ma vie et m'a forcément marqué dans ma vie. "

Le mot de la fin ? 
" Je suis content d'avoir discuter avec un inconnu. " (rires)

Merci Charly au plaisir de se recroiser sur le quai du tramway ou dans la rame.


A.