Edouard

by 6/22/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin je prends la ligne 1 et m'assieds en face d'un jeune homme, je l'aborde et il accepte - même si au premier abord il se méfie. Il m'explique rentrer de la fête de la musique et descendre dans 2 arrêts, mais comme il est super sympa il acceptera de terminer l'interview en ma compagnie sur le quai.

Je vous présente Edouard, 28 ans.

Dans la vie Edouard est pilote de robot sous-marin : " Je pilote en mer, depuis un bateau, des sous marins 'drones' pour poser de la fibre optique. Je suis actuellement en études en ingénierie à l'école de la Marine Marchande à Nantes et pendant une année. Si ça me plait ? Oui carrément ! Je suis issu d'une famille de marin : mon père, mon grand-père, etc.... La mer c'est sacré chez nous. 
Je ne suis pas nantais, je suis de Saint-Malo, je pars 6 mois en mer et 6 mois de repos ... Enfin en général je profite de ces 6 mois de repos pour voyager. Je fais ce job depuis 5 ans, mais j'ai décidé de faire cette année de formation pour évoluer ... J'ai commencé en 2013 en tant que chef mécanicien et aujourd'hui je pilote des sous-marin, j'adore apprendre de nouvelles choses.
J'aime dans ce métier piloter des sous-marins un peu comme un pilote de drone : je suis sur le bateau mais je trouve ça chouette, j'aime bricoler, réparer et puis j'aime la mer ... Même si c'est un métier dangereux, être sur l'eau c'est magnifique. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Qu'est ce que tu tu veux que je t'apprenne ? 
- Un truc technique, un mot, une anecdote, etc.
- Une anecdote ? En mer on a des tonnes d'histoires à raconter tellement on est seul sur son bateau ... Mais par exemple, j'ai subi une explosion de chaudière sur un bateau. J'étais en machinerie et la chaudière a explosé,  j'ai été projeté sur plusieurs mètres, et j'ai du aller couper rapidement le circuit. Malheureusement, un collègue à moi était beaucoup plus près de la chaudière que moi et n'a pas survécu à l'explosion. C'est ça de travailler en mer, on bosse 18h par jour, on dort peu, on reste longtemps en mer ... On accumule de la fatigue et on finit par faire des gestes moins précis et qui peuvent mener à un accident, plus ou moins grave. "

Mis à part son métier et les voyages, mon inconnu du jour aime la musique - il joue de la guitare dans un groupe, le skate, le surf et la cuisine : " Ah la cuisine, mon autre grande passion ! Je pense d'ailleurs arrêter de bosser en mer dans 5-6 ans pour travailler en cuisine.  "

Il n'aime pas la volaille, l'impédance, le m'as-tu-vu et l'ignorance des gens  : " L'ignorance dans le sens de ne pas affronter un problème, de baisser les yeux lors d'une agression, etc... Ça, ça me révolte ! " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui, parce que je termine bientôt mon année de formation et qu'après je retourne enfin en mer. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon père : Marc.
-  Pourquoi lui ? 
- Parce c'est une personne ultra importante pour moi, qu'il m'a transmis la passion pour la mer, la passion de la cuisine et que c'est quelqu'un qui prend soin de ses proches mais pas que. Une personne comme on en fait plus aujourd'hui, ou du moins pas assez, qui prend soin des autres et je sais qu'il aide encore aujourd'hui beaucoup de personnes : je suis fier de lui. " 

Le mot de la fin ? 
" Toujours rester optimiste ! Il faut garder la tête haute et savoir relativiser sur nos soucis ... Je me rends compte grâce aux voyages qu'ici, en France, nous ne sommes pas à plaindre : on a une vraie chance. " 

Merci Edouard, je ne pense pas que nous nous reverrons prochainement dans le tramway mais en tout cas bon retour à Saint-Malo et en mer. 


A.