Hélène

by 6/19/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous,

Hier je m'étais fixé comme objectif d'interviewer un(e) étudiant(e) qui passait le BAC, malheureusement ils étaient tous trop stressés et/ou occupés à réviser leurs fiches bristol ... Je n'ai donc eu que des refus. Mais je n'avais pas dit mon dernier mot et je me suis remis ce matin à la chasse au futur bachelier. Et même si, au premier abord, je pense lui avoir fait peur vu qu'elle a essayé de m'esquiver par prudence, elle m'a laissé terminer ma présentation et a fini par m'accorder sa confiance pour une interview matinale.

Je vous présente Hélène, 17 ans.

Dans la vie Hélène est lycéenne : " Je passe le BAC L. Pourquoi cette filière ? Simplement parce que les maths je n'aime pas trop ça et que je trouvais que la philosophie et la littérature me parlaient plus. Et parce que je reste persuadée que contrairement aux matières scientifiques, les filières littéraires ouvrent plus l'esprit. "

Je lui demande ce qu'elle souhaite faire l'année prochaine ? 
" Je vais en prépa littéraire, dans le but d'intégrer de grandes écoles ... Pour le moment j'en suis là je ne sais pas encore ce que je souhaite faire plus tard. Ah si autre chose, en prépa j'ai choisi l'option cinéma... Une option où on te laisse travailler sur des projets en totale autonomie, j'espère donc que ça le fera ! " (rires)

Je demande à Hélène de m'apprendre un truc sur ses études ? 
" Et bien là je vais en épreuve d'histoire-géographie et que je ne suis pas sereine car je n'aime pas cette matière. Pourquoi je n'aime pas ça ? Trop de trucs à apprendre par choeur, on a dans le programme 7 cartes à connaître, bon malheureusement pour moi je les connaits pas ! (rires)
Et je redoute de tomber sur le pire chapitre : La gouvernance économique mondiale. En gros, c'est la relation économique entre différents pays du Monde ... Il ne faut pas que je tombe dessus ! " (rires)

Mon inconnue du jour, en dehors de ses études, aime passer du temps avec ses potes, les concerts, faire du yukulele qu'elle dit essayer avec plus ou moins de succès et la danse moderne : " On prépare actuellement le gala de fin d'année, pas simple avec les révisions du bac mais ça fait du bien de se vider l'esprit entre 2 chapitres de révisions ! " 

Elle n'aime pas la suffisance - les gens qui se complaisent dans leur routine, les salsifis : " Mais là tout de suite si tu me demande ce que je n'aime pas, je te réponds direct : la gouvernance économique mondiale .... Ouais je sais c'est 4 heures à passer après ça ira mieux. " (rires)

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Un peu stressée avec le bac, mais sinon ça va. " 

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" 2 profs : Monsieur G. et Madame M-H.
Pourquoi eux ? Parce que j'ai compris, grâce à eux, qu'ils n'étaient pas là que pour nous faire faire des exercices et nous apprendre bêtement des choses. Tu vas trouver ça stupide, mais j'ai découvert grâce à eux que derrière le prof se cachait une personnalité, une envie de transmettre et de partager des connaissances : de l'humanité ! 
Et j'ai adoré cette année rester discuter, voir qu'ils prenaient le temps de bavarder, de me transmettre leurs connaissances et ce même après les cours. Ils sont juste géniaux, merci à eux. " 

Le mot de la fin ? 
" S'il vous plait, faites que j'ai un super sujet en histoire-géo comme la mondialisation ou les médias. " (rires)

Merci Hélène pour ta bonne humeur avant de passer le bac, d'ailleurs je crois que ça t'a récompensée de parler avec moi ? La gouvernance économique mondiale n'est pas tombée au bac ce matin, si je ne m'abuse ? :)


A.