Thierry

by 6/13/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est sur le chemin du retour que j'ai abordé mon inconnu du jour au terminus Marcel Paul. Un peu méfiant au premier abord, il préfère d'abord regarder à quoi ressemble le blog avant d'accepter et une fois rassuré, il accepte volontiers.

Je vous présente Thierry, 44 ans.

Dans la vie Thierry est dessinateur industriel : " Une vocation ? Non pas du tout, un pur hasard. A la base j'ai un BTS assistant technique ingénieur, mais en 1996 à la sortie des études pas de boulot ... rien dans mon domaine. A chaque fois que je postulais à un poste on me demandait soit de l'expérience alors que je débutais soit d'avoir une formation en dessin. Donc comme je ne trouvais pas de taf j'ai fait des petits boulots qui n'avaient rien à voir, comme cuisinier, magasinier, manutentionnaire, etc. Puis j'ai fini par trouver une formation en dessin industriel et c'est ce qui m'a permis de faire des missions d'intérim dans ce domaine et de fil en aiguille me voici en poste. 
Ce qui me plait dans mon métier ? L'aspect conception, respecter des cahiers des charges et donc de réaliser le projet. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Je bosse sur des projets de centrales thermiques et notamment des centrales thermiques cogénération, et là tu te demandes ce que c'est hein ? (rires)
- Oui, effectivement je veux bien savoir ! 
- C'est la production de 2 énergies : chaleur et électricité. On utilise des déchets verts non valorisés pour produire cette énergie.
Ce qu'il faut pour être un bon dessinateur industriel ? De la minutie, de la précision et de la rigueur. " 

Mon inconnu du jour aime le surf, danser - il aime les danses latines et particulièrement danser la salsa, faire de la photo et de la vidéo, les voyages : " Et je pratique la boxe thaïlandaise depuis 5 ans. " 

Il n'aime pas le poisson, l'individualisme et la politique : " Je suis un éternel révolté contre le système actuel qui oppresse les plus faibles à la faveur des plus riches. " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui, ça pourrait être mieux mais ça va. 
- Ça pourrait être mieux ? Il te manque quoi pour être véritablement heureux ? 
- De ne plus être seul dans la vie, je suis séparé, j'ai un garçon mais je dois dire que cette solitude me pèse un peu. Alors avec quelqu'un dans ma vie je serai carrément heureux ! " (rires)

Une personne qui t'a marqué ou qui t'influence encore aujourd'hui ?
" Coluche m'a marqué ! Pourquoi lui ? Le personnage public, altruiste, qui n'attend aucune contrepartie en retour ... forcément ça me marque. " 

Le mot de la fin ? 
" Y a pas de fin ! " (rires)

Merci Thierry et au plaisir de se recroiser dans le tramway un de ces jours.


A.