Justine

by 6/14/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin il m'aura fallu 2 refus avant de trouver mon inconnue du jour, au premier abord méfiante, au second abord pas trop motivée par une photo si tôt le matin ; mais finalement elle a joué le jeu de l'interview avec un inconnu.

Je vous présente Justine, 29 ans.

Dans la vie Justine est médecin : " Et plus précisément, je suis cardiologue. Si j'aime ce que je fais ? Oui, je n'aurais pas fait autant d'études pour un métier que je n'aime pas. (rires) Une vocation ? Non pas vraiment ! A la base je souhaitais être psy, donc j'ai fait ma première année de médecine et je me suis rendue compte que ce n'était pas ce que je voulais faire. Enfin, à la base de la base, plus jeune je voulais être architecte, puis criminologue, puis psy et en fait je suis cardiologue. (rires) 
Donc j'ai fait mes études et ce n'est que lors de mes stages que j'ai su que je voulais me spécialiser en cardiologie. Pourquoi ? Le contact humain, c'est différent tous les jours et j'ai véritablement le sentiment d'aider les gens car en général en cardiologie c'est quand même intense comme service. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" La sonde d'entrainement : J'en ai posé une il n'y a pas si longtemps, c'est un petit cathéter électrique qui se pose sur le ventricule droit et qui se pose régulièrement dans l'urgence sur un patient qui va faire un arrêt cardiaque. 
Une qualité pour être un bon cardiologue ? Il faut, selon moi, de l'empathie, être perfectionniste et savoir se remettre en question en permanence. "

Elle aime : " Je suis une jeune maman, j'ai un petit bout de 5 mois, donc en ce moment tout tourne un peu autour de lui. Mais sinon j'aime aller à la piscine, lire, le cinéma et les voyages l'été. " 

Elle n'aime pas l'injustice, la mauvaise foi, les gens qui n'assument pas leurs responsabilités, la betterave et faire les tâches ménagères. 

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Oui, je suis contente d'aller au travail, j'ai un enfant adorable même si c'est compliqué avec le travail de concilier vie de famille et vie pro. Mais je pense que plus tard je me mettrai en libérale en tant que cardiologue histoire de trouver une vie plus équilibrée. " (rires)

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon oncle : Miguel. Malheureusement, il est parti trop tôt mais je pense souvent à lui. Il a énormément compté pour moi c'était comme un second papa, toujours là, toujours de bons conseils. Et à chaque décision dans ma vie, chaque chose que j'accomplis, je me demande s'il serait fier de moi s'il était encore là ! " 

Le mot de la fin ? 
" Il faut prendre ses cachets anti-allergies ! " (rires)

Merci Justine et au plaisir de se recroiser dans le tramway. 


A.

PS: Pour la petite info, le mot de la fin est lié au fait que je n'ai pas pris mes cachets ce matin et que je n'ai pas arrêté de me moucher et d'éternuer pendant l'interview, haha !!