Fabien

by 9/27/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Après plusieurs refus sur la ligne 3 du côté de 'Place Viarme', je finis par me dire que je suis maudit et que je ferais bien de retourner sur la ligne 1. C'est dans la rame de tram que j'aperçois un homme très stylé, je m'approche et l'aborde.

Je vous présente Fabien, 39 ans.

Dans la vie, Fabien est relookeur : "Je suis plus précisément 'personal brander'. Le personal branding, c'est faire en sorte de révéler ta personnalité et d'acquérir une certaine confiance en soi, tout en se faisant aimer des autres. Le but étant que les gens se trouvent beaux et se sentent mieux par l'image qu'ils dégagent, car les gens qui viennent me voir n'ont, de manière générale, pas ou peu confiance en eux.
Je suis aussi expert en morpho-coiffure et morpho-silhouette, je fais aussi du socio-style et de la socio-tendance. Oui, je suis fasciné par l'image, la mode et le style, mais pas que pour moi : surtout pour aider les autres. Ça peut paraître très centré sur la mode mais il y aussi une grande partie de mon job qui permet d'aider les gens à mieux s'accepter et à trouver leur place dans cette société où l'image que l'on dégage fait 86% du job, d'ailleurs on te juge très/trop souvent sur ton apparence. 
Je suis créateur de tendances et j'ai réalisé il y a peu un 'corner éphémère' aux Galeries Lafayette :  Super Mouton."

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier?
"Je vais te parler de toi et de l'image que tu dégages, sur ton approche globale : 
Tu es d'une nature décomplexée, tu es très urbain, dynamique, un mec de terrain qui ne se prend pas la tête, qui aime et aide les gens, qui aime les voyages, tu es un brin rêveur, tu aimes aussi le sport, que ce soit en faire ou en regarder!   
Une qualité pour faire mon job? De l'empathie."

J'avoue avoir été un peu bluffé par cet exercice : essayer de me cerner par mes vêtements et ce que je dégage, c'est une première pour moi! Même si pour le coup du sport il faudrait vraiment que je m'y remette haha!

Il aime l'art, le cinéma, la musique, méditer, lire, les rencontres, voyager, créer, écrire, penser : "sans oublier faire l'amour!" (rires)

Il n'aime pas le mensonge, le diable, la compétitivité, l'argent, la peur et l’ego : "Et je n'aime pas les agrumes de manière générale, mais surtout le pamplemousse."

Es-tu heureux aujourd'hui?
"Oui! Pourquoi? Parce que j'ai la foi et que je suis en paix. Oui, je suis croyant et cette foi est essentielle pour moi. J'ai longtemps été une brebis égarée, mais je vis une foi moderne, une foi sans jugement et qui aime tout le monde. 
Je ne force personne à croire en quoi que ce soit, mais moi ça me fait un bien fou ; par contre si je tombe sur un mec qui me prône que 'aimez-vous les uns et les autres c'est de la merde' alors là, on ne va pas être pote du tout!" (rires)

Le mot de la fin? 
"Ça ne fait que commencer!"

Merci Fabien d'avoir joué le jeu de l'interview et avoir pris le temps de finir l'interview sur le quai du tramway.

Si vous avez besoin des conseils de Fabien, voici son site : super-mouton


A.