Victoria

by 9/08/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Après pas mal de refus ce matin dans le tramway et sur le quai, il fallait que je trouve sur le chemin du retour l'inconnu(e) du jour. C'est au terminus de la ligne 1 'Beaujoire' que j'ai abordé une jeune femme, et même si au premier abord elle s'est demandé ce qui lui arrivait, elle m'a dit par la suite : "Ce ne serait pas toi qui a exposé à Atlantis?" 

Je vous présente Victoria, 19 ans.

Dans la vie Victoria est agent d'entretien et de restauration (A.E.R) : "Je m'occupe du ménage et de la restauration pour une école maternelle et primaire. Si j'aime ce que je fais? Pas trop à vrai dire, à la base j'ai fait des études dans la mode et la couture, mais par faute de permis de conduire je n'ai pas trouvé d'emploi. Comme le milieu de la mode/couture est en Vendée pour tout ce qui est vêtements, luxe, etc... et bien sans permis c'est compliqué. Actuellement, je passe mon permis et termine mon contrat en décembre ; donc un emploi dans la continuité sans passer par la case chômage serait chouette!"

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
"Avant de commencer ce travail, je ne m'imaginais pas à quel point les enfants sont sales!! (rires) Ils découpent leurs papiers par terre, taillent leurs crayons et jettent les saletés par terre, dessinent sur la table... Une fois j'ai dû nettoyer une table entière car un enfant avait dessiné dessus. Alors, oui c'était joli, il y avait la maison, le chien, les nuages, l'herbe... Mais j'en ai chié à tout nettoyer ! (rires)
Une qualité? Je dirais la minutie." 

Elle aime la couture - retouches et création, écouter de la musique, les piercings et les tatouages : "Le truc que j'écoute beaucoup en ce moment? J'aime beaucoup Marilyn Manson." 

Elle n'aime pas le chou, l'injustice et la discrimination : "J'ai vécu ça, les jugements hâtifs et les critiques faciles sur les gens... Et ça m’énerve!"

Es-tu heureuse aujourd'hui ?
"Oui! J'ai fini ma journée de travail et je suis super contente." (rires)

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui? 
"Mon grand-père : Henri. Il était strict mais pas sévère, il savait trouver le juste milieu, j'espère savoir faire pareil plus tard. "

Le mot de la fin?
"Marrant et surprenant, que tu viennes spontanément parler aux gens dans le tramway! Je trouve ça cool."

Merci Victoria et à une prochaine dans le tramway peut-être ? 



A.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire