Capucine

by 11/07/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin c'est à l'arrêt 8 mai que j'ai commencé à chasser l'inconnue, je dis bien inconnuE car hier soir passant rapidement sur le blog je me suis aperçu que j'avais interviewé dernièrement pas mal d'hommes. Dans un souci de parité, il me fallait rétablir un tant soit peu l'équilibre ! Et c'est chose faite : une inconnue accepte et en plus, comme moi, elle va jusqu'au bout de la ligne 3.

Je vous présente Capucine, 19 ans.

Dans la vie Capucine est en formation : " Je suis actuellement une formation 'prépa avenir'. C'est une formation, de 3 mois, qui nous permet de découvrir différents métiers afin de trouver ce qui nous correspond le mieux au travers de différents stages. Et je pense l'avoir trouvé, j'aimerais travailler dans le toilettage pour animaux. Malheureusement pour moi il y a peu de débouchés et j'imagine plutôt l'envisager en loisirs. Donc je me suis rabattue sur deux autres métiers qui m'intéressent tout autant : l’hôtellerie ou la fleuristerie. J'ai d'ailleurs 2 stages prochainement qui vont me permettre de me décider... j'espère ! 
Ce que je faisais avant ? Pas grand chose à vrai dire, c'était un peu compliqué. A la base j'ai un CAP en vente, puis je me suis dirigés vers un BAC numérique, mais j'ai dû arrêter... enfin on m'a conseillé d'arrêter, parce que moi j'aimais bien ça. Mais comme je n'avais pas de bonnes notes dans la filière numérique on m'a dit qu'il valait mieux que j'arrête. Et c'est là que ça a été un peu compliqué, je suis restée un an sans rien faire, j'ai cherché dans la vente mais toujours le même souci : VOUS N'AVEZ PAS D'EXPERIENCE ! Oui je sais, mais je cherche du travail pour acquérir de l'expérience... Je me suis découragée au bout d'un moment ! Mais cette époque est derrière moi, je suis motivée et je vais trouver ma voie ! " (rires)

Je lui demande de me parler du métier de toiletteur ?
" C'est pas un métier difficile physiquement, c'est juste que c'est dur d'en vivre. Il faut soit aller dans des écoles extrêmement chères, ou l'exercer en loisirs et donc ne pas pouvoir en vivre vraiment. Disons qu'actuellement je ne me suis pas trouvé un métier mais une passion, ce qui est déjà pas mal pour le moment. 
Ce qu'il faut comme qualité pour faire toiletteur ? Je dirais de la minutie, être calme et faire preuve de patience. " 

Elle aime les soirées avec ses amis, sortir et mater des séries : " En ce moment je mate Stranger Things ! "

Elle n'aime pas la courgette, la viande de cheval : " Et surtout les inégalités hommes/femmes. Je suis un peu féministe sur les bords, je trouve cela honteux que l'on ait pas le même salaire ! Et même si ce n'est 'heureusement' pas le cas de tous les hommes, les vieilles mœurs machistes traînent encore trop souvent dans les esprits : l'homme au travail, la femme à la maison.
Et puis je déteste les enfants ! (rires) D'ailleurs, je n'en veux pas ! Ma maman garde des enfants, j'ai d'ailleurs grandi au milieu d'enfants... Et franchement c'est une horreur, ils m'insupportent ! " (rires)

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Oui ! Pourquoi ? Je suis heureuse d'être avec mon copain. "

Une personne qui t'a marquée ou influencée dans ta vie ? 
" Mon arrière grand-mère, parce qu'à une époque de sa vie, elle a fait un geste d'une très grande humanité qui, je pense, aujourd'hui ne se ferait plus : elle a adopté les enfants de sa sœur décédée. C'est pour moi un beau geste d'humanité et de générosité. "

Le mot de la fin ? 
" Etonnée ! "

Merci Capucine, je te souhaite de trouver ta voie professionnelle et au plaisir de te recroiser dans le tramway !!


A.