Estelle

by 11/24/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin j'ai fait le choix de descendre à "Place Viarme" et de voir si le hasard m'aiderait une fois de plus à trouver l'inconnu(e) du jour. Et encore une fois ça a fonctionné du premier coup !

Je vous présente Estelle, 35 ans.

Dans la vie Estelle est ingénieur hydraulique : " En quoi ça consiste ingénieur hydraulique ? C'est plein de choses en fait car je peux aussi bien travailler sur des travaux en rivière, du rééquilibrage de la Loire, faire des passes à poissons, faire des traversées de fleuves sous terre via des techniques de forage pétrolier, etc. Je fais de la maîtrise d'oeuvre, je travaille sur des projets : que je crée et que je réalise et ça c'est chouette de pouvoir être acteur tout au long de la chaîne ! 
Une vocation ? Plus ou moins, petite j'ai toujours voulu sauver la planète ! " (rires)

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Une blague qu'on se fait entre collègues qui ne te paraîtra pas drôle du tout : au lieu de dire ' Ah oui, c'est clair ... Ah oui, strickler' ... C'est un truc débile d'ingénieur hydraulique ! (rires)
C'est beaucoup d'analyses, prendre du recul sur les projets afin d'y voir plus clair et plus objectif dans le but que l'on souhaite atteindre, etc.
Et donc strickler c'est le coefficient de rugosité. " (rires)

Elle aime peindre - elle fait des aquarelles, la plongée sous marine, la moto, passer du temps en famille et des amis : " Et me retrouver avec la nature, c'est important ! J'avais un peu laissé ça de côté avec le boulot mais là je réapprends et ça fait du bien. " 

Elle n'aime pas l'agressivité, l'injustice à tous les niveaux, le poireau et le céleri : " Je viens de lire un bouquin qui s'appelle : le pouvoir de l'instant présent. Et je dois avouer que ça m'a ouverte sur pas mal de choses et que j'essaie de lâcher prise, réfléchir moins et profiter de l'instant ... Comme accepter de parler à un inconnu. " 

Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
" Maintenant : oui ! J'ai eu une année compliquée à différents niveaux mais là c'est très bien : je viens de rencontrer quelqu'un de super. " 

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon beau-père : Yannick. Pourquoi lui ? Il m'a élevée, il est intelligent et il a su apprivoiser mon sale caractère quand j'étais plus jeune. " (rires)

Le mot de la fin ? 
" Vivement ce soir ! " (rires)

Merci Estelle et au plaisir de refaire un bout de chemin en tramway ensemble.
Bon weekend à tous.

A.